Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Les Castelroussins soutiennent les gilets jaunes chacun à leur façon

dimanche 2 décembre 2018 à 18:16 Par Aurore Richard, France Bleu Berry

Les gilets jaunes poursuivent leur mobilisation en ce début du mois de décembre. Ils ne lâchent rien et ils sont toujours remontés face à la hausse du prix de l'essence et du gazole. Dans l'Indre, ce mouvement est soutenu par les habitants.

Les automobilistes qui soutiennent les gilets jaunes n'hésitent pas à klaxonner quand ils arrivent à un rond-point bloqué.
Les automobilistes qui soutiennent les gilets jaunes n'hésitent pas à klaxonner quand ils arrivent à un rond-point bloqué. © Maxppp - Maxppp

Châteauroux, France

Les gilets jaunes ont entamé depuis ce samedi 1er décembre, leur troisième semaine de mobilisation. Ils ont manifesté à Paris, ils se sont rassemblés aussi dans le Berry notamment à Bourges dans le Cher et à Châteauroux dans l'Indre. Ils dénoncent là encore la hausse du prix des carburants, et plus généralement la vie chère. Les jours passent et les gilets jaunes sont toujours présents sur les ronds-points et ils sont aussi toujours soutenus les Castelroussins.

Tarek par exemple a fait comme beaucoup d'automobilistes, il a mis son gilet jaune sur le tableau de bord. Il a aussi pris l'habitude de klaxonner quand il arrive à un rond-point bloqué. "Ils ont l'air content et nous, on leur donne un coup de pouce comme ça", remarque ce retraité. 

Des dons de nourriture, de palettes en bois et même d'argent

D'autres Castelroussins préfèrent les soutenir via les réseaux sociaux, d'autres encore ont choisi de donner de la nourriture. Du coup, les gilets jaunes installés sur le rond-point Mercedes, au Poinçonnet, se sont adaptés. Ils ont construit un coin cuisine pour entreposer les produits donnés : viennoiserie, charcuterie, fruits, café, etc.

Tous les jours, des habitants viennent demander aux gilets jaunes de quelles denrées ils ont besoin.  - Radio France
Tous les jours, des habitants viennent demander aux gilets jaunes de quelles denrées ils ont besoin. © Radio France - Aurore Richard

Il faut cuisiner ces denrées alors les gilets jaunes ont également construit leur propre barbecue.

Ce barbecue offre aussi un peu de chaleur aux gilets jaunes qui restent tard dans la nuit sur le rond-point.  - Radio France
Ce barbecue offre aussi un peu de chaleur aux gilets jaunes qui restent tard dans la nuit sur le rond-point. © Radio France - Aurore Richard

"On a une dame qu'on appelle "la maman des gilets jaunes" et quand on a des dons comme le poulet, elle va nous faire des petits plats en sauce avec du riz, pour tenir", explique Marlène. 

La "maman des gilets jaunes" prépare aussi des tartes avec les fruits frais offerts par les Castelroussins.  - Radio France
La "maman des gilets jaunes" prépare aussi des tartes avec les fruits frais offerts par les Castelroussins. © Radio France - Aurore Richard

Depuis leur première manifestation, le 17 novembre dernier, les gilets jaunes ont aussi renforcé leur camp au Poinçonnet, avec plus de palettes en bois, elles aussi données par des habitants.