Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Chantiers de l'Atlantique vont construire le transformateur électrique du parc éolien en mer du Calvados

Les Chantiers de l'Atlantique ont reçu la confirmation, ce lundi, du contrat pour construire la future sous-station électrique du parc éolien en mer de Courseulles-sur-Mer, dans le Calvados. 630.000 personnes seront alimentées en électricité grâce à cet énorme transformateur.

Les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire ont décroché, ce lundi, un contrat pour construire la station électrique qui alimentera les 64 éoliennes en mer de Courseulles-sur-Mer, dans le Calvados.
Les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire ont décroché, ce lundi, un contrat pour construire la station électrique qui alimentera les 64 éoliennes en mer de Courseulles-sur-Mer, dans le Calvados. - Chantiers de l'Atlantique

Et un de plus pour les Chantiers de l'Atlantique, à Saint-Nazaire. Ils ont reçu la confirmation, ce lundi, d'un contrat de plusieurs dizaines de millions d'euros afin de construire la sous-station électrique du futur parc éolien en mer de Courseulles-sur-Mer. Ce poste électrique géant permettra de transformer l'électricité produite par les quelque 64 éoliennes installées dans la Manche pour alimenter 90% des habitants du Calvados.

Les Chantiers de l'Atlantique, spécialistes des sous-stations électriques

C'est l'épilogue d'un serpent de mer, vieux de près de dix ans. Contesté par plusieurs associations qui pointaient des anomalies dans "l'étude d'impact", le parc éolien offshore verra bel et bien le jour à l'horizon 2023, le Conseil d'État ayant rejeté leurs pourvois. Et une fois de plus, la sous-station électrique sera fabriquée par le spécialiste français du domaine. Cet énorme contrat vient s'ajouter à ceux déjà signés pour les parcs éoliens de Fécamp, en Seine-Maritime, et de Saint-Nazaire en 2012.

"La sous-station du parc éolien en mer du Calvados sera pour la plus grande part identique à celles des parcs éoliens en mer de Saint-Nazaire et de Fécamp, afin de bénéficier du retour d'expérience de celles-ci", précise le consortium dans lequel les Chantiers de l'Atlantique sont majoritaires. En plus de la création de ce transformateur géant, ce groupement d'entreprises s'occupera de l'installation et de la mise en service de cet élément indispensable à un parc éolien et qui fournira en électricité plus de 630.000 personnes d'ici trois ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess