Économie – Social

Les chasseurs offrent 240 faisans pour le Noël des plus démunis en Drôme-Ardèche

Par Marie Rouarch, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu samedi 17 décembre 2016 à 3:56

Dans le cadre de l'opération "les chasseurs ont du cœur", 12 faisans ont été remis au relais alimentaire de Saint-Peray.
Dans le cadre de l'opération "les chasseurs ont du cœur", 12 faisans ont été remis au relais alimentaire de Saint-Peray. © Radio France - Marie Rouarch

Pour la deuxième année consécutive, la Banque alimentaire de Drôme-Ardèche a bénéficié de l'opération "Les chasseurs ont du cœur". Elle a reçu 240 faisans à redistribuer à ses associations partenaires pour agrémenter le repas de Noël des plus démunis.

"Les chasseurs ont du cœur", c'est le nom de l'opération menée en cette période de fêtes par l'association Interprochasse. Le principe est simple : des faisans sont chassés, essentiellement en Sologne, plumés, vidés, conditionnés et surgelés, puis distribués aux Banques alimentaires partenaires. Cinq mille bêtes en tout ont été envoyées aux quatre coins de la France, cette année.

Pour la deuxième année consécutive, la Banque alimentaire de Drôme-Ardèche s'est donc associée à cette initiative. Elle a reçu 240 faisans, à redispatcher à la vingtaine d'associations partenaires qui ont répondu à son appel. C'est le cas, par exemple, du relais alimentaire de Saint-Peray, qui s'est vu remettre douze faisans. "Nous allons les distribuer aux familles les plus nécessiteuses, bien qu'elles le soient toutes, explique Anne-Marie Gray, la présidente. En général, les familles sont stupéfaites, c'est quand même quelque chose de noble, un produit de qualité et onéreux à la fois. Donc ils sont très surpris et très touchés par cette attention". De quoi donner un peu de peps au repas de Noël.

C'est un plat gastronomique alors pour des gens qui sont dans le besoin, c'est formidable ! - Jean-Pierre Séraphini, président de la Banque alimentaire de Drome-Ardèche

Et les bénévoles ne manqueront pas de délivrer quelques conseils culinaires aux bénéficiaires, sans doute peu habitués à accommoder le gibier. Ou bien les renvoyer sur le site internet d'Interprochasse, qui propose quelques recettes, comme le faisan farci aux coings et au foie gras ou le faisan rôti aux châtaignes et aux groseilles. "Ils vont se régaler !" promet Jean-François Finot, président d'Interprochasse.