Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les chiffres du chômage en Nouvelle-Aquitaine : le Poitou a encore du mal à se relever de la crise Covid

-
Par , France Bleu Poitou

En Nouvelle-Aquitaine, le Poitou subit encore largement les effets de la crise sanitaire. Il suffit de regarder l'évolution du nombre des demandeurs d'emploi ces trois derniers mois en Vienne et Deux-Sèvres et de comparer les catégories A,B et C pour percevoir la mécanique.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Maxppp

On connait les chiffres du chômage pour juin 2020 en Nouvelle-Aquitaine. Dans cette grande région comme ailleurs, la crise sanitaire a fortement impacté l'économie et le marché du travail.  Avec 530.990 en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie ABC a augmenté de +0,2% en juin. C'est moins qu'en mars (+3,0%), qu'en avril (+ 4,1%) et qu'en mai (+1,2%) mais il faut tenir compte du contexte covid qui a induit une paralysie presque totale de l'économie entre la mi-mars et la mi-mai. 

Des chiffres impressionnants mais qui s'expliquent

En Deux-Sèvres, on dénombre 13.810 chômeurs soit une baisse en un mois de -5,2% mais une hausse de 20,2% en un an.  Dans la Vienne, même constat : on compte 18.200 demandeurs d'emploi de catégorie A (sans activité), soit -5,2% par rapport à fin mai, mais +20,7% sur un an. C'est la plus forte augmentation en Nouvelle-Aquitaine. Cette hausse annuelle a été lourdement alimentée par la crise sanitaire. Les demandeurs d'emploi qui avaient une activité partielle ont perdu leur travail et se sont retrouvés sans activité, donc en catégorie A.  Avec le déconfinement et la reprise progressive de l'activité, ces derniers repassent en catégorie B et C avec de petits contrats. Mais il faudra du temps pour résorber l'impact négatif de la crise covid sur les chiffres de l'emploi. Un système de vases communicants à décortiquer sur le site de la Dirrecte, la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi en Nouvelle-Aquitaine qui diffuse par ailleurs un comparatifs des données trimestrielles par département. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess