Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les Chinois s'intéressent aux produits jurassiens

dimanche 30 août 2015 à 14:58 Par Naïs Esteves, France Bleu Besançon

Une délégation de quinze commerciaux chinois est allé découvrir les trésors culinaires du Jura. Les salaisons, le miel, le chocolat mais aussi les fromages et les vins intéressent la Chine. La visite de ce samedi 29 août était un premier contact entre ces importateurs chinois et les producteurs locaux pour, peut-être un jour, faire voyager ces produits jusqu'en Chine.

Une délégation chinoise dans le Jura
Une délégation chinoise dans le Jura © Radio France

Une délégation de quinze commerciaux chinois a été reçue ce samedi 29 août dans le Jura. Ces importateurs de l'Empire du milieu s'intéressent de près aux produits du terroir franc-comtois : saucisses, miel, chocolat, fromages et vins. Alors, l'office commercial du Grand Dole a organisé une visite des entreprises locales pour nouer un premier contact entre les producteurs locaux et ces commerciaux chinois .

Des dégustations au programme

Après un petit déjeuner à Dole, la délégation s'est rendue à Monts et Terroirs à Poligny pour déguster du comté, du morbier et des saucisses de Morteau et de Montbéliard. Ils ont ensuite visité le chai et les caves de la fruitière vinicole Château Béthanie à Arbois avant de goûter du macvin, du vin de paille et du vin jaune.

"Une commande en Chine, ça peut être un demi container et le Jura a des possibilités limitées en terme de volume."

Un nouveau marché à exploiter

Le marché chinois "est relativement marginal par rapport aux exportations vers des pays comme les Etats-Unis et l'Angleterre", concède Jean-Charles Tissot, le président du Comité Interprofessionnel des Vins du Jura. C'est en partie à cause des faibles volumes produits dans le Jura, "le plus petit des grands vignobles français avec 1.900 hectares , comparé aux 100.000 hectares du Bordelais", explique Jean-Charles Tissot. "Une commande en Chine, ça peut être un demi container et le Jura a des possibilités limitées en terme de volume."

En Chine, les mets francs-comtois sont des produits de luxe. L'exportation en petite quantité pourrait alors suffir. Après ce premier contact, les quinze commerciaux chinois ont déjà ramené dans leurs valises des échantillons. Un petit bout de Jura, en Chine.

 

8h Chinois ENRO