Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les cinémas du Limousin enregistrent une baisse de fréquentation de 70% cet été

-
Par , France Bleu Limousin

Les salles obscures sont en mal de spectateurs. La fréquentation des cinémas est en chute de 70 % cet été. En cause le coronavirus, le beau temps mais surtout l'absence de grands films porteurs. Les cinémas du Limousin n'échappent pas à ce constat.

Le hall du CGR de Brive ce mardi 11 août à 13h45 alors que le début des séances est imminent. Certaines salles sont presque vides
Le hall du CGR de Brive ce mardi 11 août à 13h45 alors que le début des séances est imminent. Certaines salles sont presque vides © Radio France - Philippe Graziani

Mercredi c'est le jour des sorties des films. Mais ce sera encore sans doute celui-ci pour un petit nombre de spectateurs. Depuis leur réouverture le 22 juin dernier, après plus de trois mois de fermeture en raison du coronavirus, les cinémas n'ont pas retrouvé leur public. C'est même une catastrophe : la fréquentation est en baisse moyenne de 70 % cet été par rapport aux précédents. C'est le cas dans tous les cinés de la région. 

Les distributeurs montrés du doigt

Voire plus certaines semaines en l'absence de grands films. Car c'est la cause principale de cette désaffection selon les directeurs des différentes salles de la région. "Nous sommes privés cette année des films les plus importants, explique Jean-Pierre Villa, patron des cinémas VEO, notamment à Tulle. Parce que les distributeurs ont décidé de jouer la sécurité maximale". Autrement dit, ils n'ont pas voulu sortir des films durant cette période de fréquentation troublée par la crise sanitaire. Pire encore certains distributeurs, comme Disney avec son film "Mulan", ont décidé de ne pas sortir en salle mais directement sur les plateformes de VOD.

"Je ne connais aucune entreprise qui puisse vivre longtemps avec 30 % de son chiffre d'affaires" Jean-Pierre Villa

Devant cette baisse de fréquentation énorme certains cinémas ont décidé de fermer leurs portes. En Limousin c'est le cas du Grand Écran de la place Denis-Dussoubs à Limoges. Il a baissé le rideau la semaine dernière et ne rouvrira que le 26 août. Il en profite certes pour faire quelques travaux, souligne son directeur Bruno Penin. Ce sont des travaux entrepris durant le confinement "que nous n'avions pas eu le temps de finaliser" ajoute-t-il. Sa réouverture coïncidera avec la sortie de quelques blockbusters américains comme le très attendu "Tenet" de Christopher Nolan. Les directeurs des cinémas limousins veulent encore y croire. Sinon ce sera grave dit notamment Jean-Pierre Villa. "Je ne connais aucune entreprise qui puisse vivre longtemps avec 30 % de son chiffre d'affaires". Les directeurs espèrent aussi beaucoup d'un plan d'aides annoncé par l'Etat dont ils attendent toujours de connaître les modalités.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess