Infos

Les cliniques menacent de ne plus accepter les infirmiers stagiaires

Par Ariane Griessel et Romain Lafitte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) mardi 25 février 2014 à 7:37

Infirmiers - illustration
Infirmiers - illustration © MaxPPP

Les cliniques et hôpitaux privés français envisagent de ne plus accueillir les infirmiers-stagiaires à partir de ce samedi. Par ce mouvement, ils veulent protester contre la remise en cause des remboursements dans le privé, et montrer à quel point le secteur a un rôle à jouer dans la formation.

Pas encore infirmiers, déjà dans l'urgence : les étudiants en infirmerie pourraient avoir à trouver rapidement un nouveau lieu de stage. Les cliniques et hôpitaux privés envisagent de ne plus recevoir aucune personne en formation d'ici ce samedi 1er mars.

Le mouvement, lancé à l'iniative à de La Fédération de l'hospitalisation privée (FHP), vise à montrer l'importance du secteur privé dans le paysage hospitalier français, alors que le gouvernement envisage de revoir les remboursements des actes médicaux dans les différentes structures.

Le reportage de Romain Lafitte :

Les futurs infirmiers rouennais redoutent de ne plus faire de stage en clinique

30% des étudiants en infirmerie font leur stage dans le privée.

La fédération des hôpitaux publics appelle ses membres à accueillir les stagiaires, si jamais les cliniques décident de maintenir leur ultimatum.

Partager sur :