Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les coiffeurs d'Avignon apprécient la fin du RSI

mercredi 6 septembre 2017 à 6:10 Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse

Le Premier ministre a confirmé la fin du RSI au 1er janvier 2018. Les coiffeurs d'Avignon saluent la fin de cette mauvaise bonne idée et envisagent de recruter si le gouvernement baisse les cotisations du régime général de la sécurité sociale.

A Avignon, Maurane, coiffeuse auto-entrepreneuse, espère recruter grâce à la baisse des charges
A Avignon, Maurane, coiffeuse auto-entrepreneuse, espère recruter grâce à la baisse des charges © Radio France - Philippe Paupert

Avignon, France

Le régime social des indépendants sera supprimé au 1er janvier 2018. Les commerçants, artisans et travailleurs indépendants étaient très mécontents de ce système mis en place sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Edouard Philippe était chez un coiffeur de Dijon afin de proposer une période transitoire de deux ans pour que les indépendants rejoignent le régime général de la sécurité sociale.

"30 000 euros à payer sous 15 jours, le RSI était un cauchemar" Régis, coiffeur à Avignon

Une baisse des charges pour recruter

Les indépendants bénéficieront aussi d'une baisse des cotisations. Elles sont déjà 30% en moyenne moins importantes que celles des salariés. Edouard Philippe débloque 200 millions d'euros pour compenser la hausse de la Contribution Sociale Généralisée.

Le gouvernement propose aussi une année blanche, sans charge sociale pour les jeunes entrepreneurs... ou entrepreneuses puisqu'avec ce changement de régime, certaines d'entre elles vont enfin avoir droit à un congé de maternité. À Avignon, une coiffeuse auto-entrepreneuse de 27 ans espère pouvoir "recruter une employée" grâce à la baisse des charges promises par le gouvernement.