Économie – Social

Les colis de La Redoute ne sont plus bloqués

Par Eric Turpin, France Bleu Nord mardi 11 mars 2014 à 14:20

La Redoute : le site de la Martinière à Wattrelos dans le Nord
La Redoute : le site de la Martinière à Wattrelos dans le Nord © Hubert Van Maele - Maxppp

Les salariés de La Redoute ne bloquent plus le site de la Martinière à Wattrelos dans le Nord depuis tard lundi soir. C'est ce qui était prévu, précisent les syndicats. Pour la direction, la fin du blocage était le préalable à la reprise des négociations sur le plan social qui prévoit 1178 suppressions d'emplois.

Les colis de la Redoute peuvent à nouveau quitter le site de la Martinière à Wattrelos dans le Nord. Les salariés de l'enseigne de vente à distance ne bloquent plus les accès. Ils ont levé le blocus tard lundi soir, comme c'était prévu, précise la CGT. Pour la direction, c'était un préalable à la poursuite des négociations. 

Interrogés sur France Bleu Nord mardi matin, Nathalie Balla et Eric Courteille , avaient justifié l'annulation d'une réunion de négociation lundi avec les syndicats. Les deux repreneurs posaient comme préalable la levée du blocage du site de la Martinière d'où partent les colis de la Redoute.

Les syndicats espéraient un nouveau rendez vous rapide avec la direction. Ce sera le lundi 17 mars. Ils doivent se mettre d'accord sur les conditions de départ des salariés qui quitteront l'entreprise. La direction a annoncé le 9 janvier la suppression de 1178 emplois sur quatre ans et un plan de modernisation pour relancer la Redoute.

Ses propositions sont bien loin des attentes des salariés. La direction met 200 millions d'euros sur la table pour financer le plan social et propose 15 000 euros d'indemnités de départ, plus une enveloppe de 700 à 1200 euros par année d'ancienneté. Les syndicats demandent presque trois fois plus : un minimum de 40 000 euros par personne.

"Le déblocage ne s'est pas fait sous la pression"