Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les commerçants de Chambéry défendent le parking Ravet

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Une quarantaine de commerçants du centre-ville de Chambéry se sont réunis ce vendredi matin devant la fontaine des Eléphants pour défendre la construction du parking Ravet à proximité de l'hyper-centre.

Les commerçants rassemblés à Chambéry avant l'ouverture de leurs magasins
Les commerçants rassemblés à Chambéry avant l'ouverture de leurs magasins © Radio France - Nelly Assénat

Les commerçants du centre-ville de Chambéry rentrent à leur façon dans la campagne des municipales. Alors que la construction du parking Ravet fait débat entre les deux derniers candidats à la mairie Michel Dantin et Thierry Repentin, une quarantaine de commerçants du centre-ville se sont rassemblés ce vendredi matin devant la fontaine des Eléphants avant l'ouverture de leurs magasins. Ils sont venus défendre le projet de construction du parking Ravet (500 places à proximité du centre-ville). 

"Certains clients ne veulent pas prendre le bus" - Stéphane Bizouard, bijoutier

"Il y plus de 1000 places sorties du centre-ville ces dernières années, il faut les compenser" selon Stéphane Bizouard, bijoutier en centre-ville de Chambéry

Selon Stéphane Bizouard, bijoutier rue Favre, ce parking permettra par exemple aux touristes de venir plus facilement en centre-ville. "On voit de plus en plus de gens qui viennent de villes extérieures parce qu'ils trouvent un certain calme dans Chamnéry. Ils viennent le matin, ils font quelques courses, ils mangent ensuite à l'ombre dans les petites ruelles de Chambéry (...) _les parkings relais ont désormais leurs limites_, certains clients ne veulent pas prendre le bus".

Cette mobilisation des commerçants intervient alors que le parking Ravet fait débat dans la campagne. Récemment, des militants d'Extinction Rebellion ont de nouveau occupé symboliquement le chantier pour dénoncer le "tout voiture" et le "bétonnage" du secteur. 

Réponse des commerçants : "_l'écologie ce n'est pas seulement monter sur des grues_, c'est aussi faire des choses dans son quotidien. Pour nous c'est un bon compromis d'avoir aussi 500 places sur le parking Ravet qui vont drainer des clients dans le centre-ville", déclare Stéphane Bizouard. Les commerçants ont distribué des tracts aux passants. Ils montrent aussi le soutien à la construction du parking dans leurs boutiques avec des affichettes. 

Une nouvelle polémique est intervenue dans le débat ces derniers jours, avec des appels au boycott de ces commerçants par des militants anti-Ravet. Le groupe Extinction Rebellion fait savoir par communiqué "qu'il n'est pas à l'initiative du collage d'affiches qui a eu lieu à Chambéry la nuit du 17 au 18 juin" avec l'utilisation de son logo. "Cet appel au boycott visant notamment quelques petites structures locales ne répond pas à nos principes, notamment celui de ne pas avoir de discours moralisateur ou culpabilisant" explique XR Chambéry.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess