Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Le G7 à Biarritz

Les commerçants de la côte basque vont bientôt être indemnisés après le G7

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu

Pendant le G7, il était très difficile de circuler dans certaines villes du Pays basque. Il fallait même un badge d'accès pour entrer dans plusieurs zones. Résultat, les commerçants ont perdu beaucoup d'argent. Les dossiers pour compenser ces pertes vont pouvoir être déposés lundi.

Les représentants de l'Etat et ceux des commerçants étaient à la CCI de Bayonne ce jeudi soir
Les représentants de l'Etat et ceux des commerçants étaient à la CCI de Bayonne ce jeudi soir © Radio France - Nina Valette

Pays Basque, France

D'ici la fin du mois d'octobre, les commerçants touchés par l'organisation du  G7 au Pays basque vont pouvoir être indemnisés. L'Etat, par l'intermédiaire de Christophe Pecate, sous-préfet d'Oloron-Sainte-Marie, annonce que la procédure sera rapide. Jeudi soir, les représentants des commerçants étaient à la CCI de Bayonne pour une réunion d'information.

Jusqu'au 30 septembre

Les commerçants connaîtront lundi les détails de la circulaire qui permettra cette indemnisation. A partir de là, ils auront jusqu'au lundi 30 septembre pour constituer un dossier à remettre aux autorités compétentes désignées sur le document.

Une étude de chaque dossier permettra ensuite d'estimer le manque à gagner de chaque commerçant. "Ils vont faire la différence entre celles et ceux qui ont fermés pour ne pas s'embêter et celles et ceux qui n'ont pas eu le choix", explique le représentant des commerçants et artisans de Biarritz.

En tout, l'Etat va débloquer ‪350 000‬ euros pour aider "les victimes" du sommet international. Une enveloppe jugée insuffisante par de nombreux représentants de commerçants et élus présents jeudi soir à la CCI. Ils ont d'ailleurs fait passer le message à Christophe Pecate, (sous-préfet d'Oloron-Sainte-Marie), qui précise "qu'un ajustement sera possible en fonction du nombre de dossier indemnisable".

Le sous-préfet assure que les compensations financières seront disponibles dès la fin du mois d'octobre.

Choix de la station

France Bleu