Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les commerçants de Toulouse constatent une importante baisse de fréquentation depuis les attentats de Paris

-
Par , , France Bleu Occitanie
Toulouse, France

Le président de la fédération des commerçants de Toulouse, Philippe Léon, estime que les boutiques du centre ville de Toulouse se sont vidées depuis les attentats. Il estime que la baisse est encore plus importante que celle constatée l'an dernier après les manifs anti-barrage de Sivens.

Les rues de Toulouse sont nettement plus vides depuis les attentats de Paris
Les rues de Toulouse sont nettement plus vides depuis les attentats de Paris © Radio France - Radio France

 Sur France Bleu Toulouse ce lundi, Philippe Léon, le président des commerçants de Toulouse a lancé un message : "le centre ville de Toulouse n'a jamais été aussi sûr", avec l'important déploiement policier depuis les attentats de Paris. Les commerçants constatent une importante baisse de la fréquentation dans leur boutique.

"Il y a 50% de personnes en moins dans les rues de Toulouse qu'il y a 2 ans"  - Philippe Léon

Les commerçants toulousains avaient déjà vécu une situation difficile l'an dernier à la même époque avec les manifestation anti-Sivens et les dégradations au centre ville, mais Philippe Léon estime que cette fois, c'est encore pire, avec 30% de fréquentation en moins qu'en 2014, ce qui représente une baisse de 50% par rapport à il y a 2 ans.  

 Le président de la fédération des commerçants toulousains espère que les choses vont se rétablir un peu avec l'arrivée de Noël et l'ouverture vendredi prochain du marché de Noël place du Capitole, mais pour lui, "ce qui est perdu ne se rattrape pas". 

Réécoutez l'interview de Philippe Léon.

L'interview de Philippe Léon

Choix de la station

À venir dansDanssecondess