Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement : les commerçants réunis à Rouen pour demander plus d'aides du gouvernement

Plus d'une centaine de commerçants et de manifestants ont demandé l'aide de l'Etat lors d'un concert organisé mercredi soir devant la cathédrale de Rouen.

Beaucoup de monde devant la cathédrale de Rouen en soutien aux commerçants
Beaucoup de monde devant la cathédrale de Rouen en soutien aux commerçants © Radio France - Théophile Pedrola

De la musique, des chants, des discours. La place de la Cathédrale de Rouen semble sortie de l'ère du Covid, le temps d'une heure. Ce mercredi 25 novembre, des petits concerts, des spectateurs, sont venus rythmer la vie du centre-ville rouennais, sous l’œil étonné, voire inquiets des passants. Si le port du masque était bien respecté, les distances, elles, l'étaient mieux et la scène peut sembler assez hors du temps. 

On sait que l'on ne fera pas notre chiffre.

Pourtant, la plupart de ces manifestants demandent de l'aide à l'Etat.  Une réouverture plus rapide, ou alors des aides augmentées. Certains sont déjà comblés, ils vont pouvoir rouvrir dès samedi. Méline Condo-Giannis en fait partie. Elle gère My Café, au centre commercial des Docks 76, à Rouen. Là, beaucoup de boutiques vont pouvoir relever le rideau : "On sait qu'on ne fera pas notre chiffre. Mais cela va permettre de limiter les dégâts, d'être dans la bonne humeur..." 

Un horizon trop lointain

Elle vient en soutien aux autres commerçants, restaurateurs et barmen qui, eux, ne pourront pas rouvrir au minimum avant janvier. Parmi eux, Régis Barré, gérant du JM's Café dans le centre-ville de Rouen : "On n'est pas sûrs d'ouvrir en janvier, puisqu'on va faire un brassage général de la France pendant les fêtes, voir si la mayonnaise prend, puis éventuellement rouvrir. Pour nous c'est trop lointain..." Lui déplore le peu d'aides apportées par l'Etat, comme Pascal Bovin, de la société d'événementiel Scorpion : "On entend tout le temps que l'Etat dépense des milliards pour les entreprises, mais la plupart n'a rien vu venir. C'est comme si je vous disais 'vous ne faites plus votre métier', mais que vous n'aviez pas le chômage et que vous continuiez à payer vos charges..." 

Beaucoup ont contracté un PGE, prêt garanti par l'Etat, mais redoutent déjà le moment où il faudra le rembourser. Lors de la réouverture, il faudra faire assez de chiffres pour faire tourner sa boutique, se verser un salaire et rembourser le prêt.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess