Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bordeaux : les commerçants ont le sourire, les touristes sont de retour

jeudi 10 mai 2018 à 16:12 Par France Bleu Gironde, France Bleu Gironde

Le retour du beau temps, combiné à l'enchaînement des jours fériés, réjouit la plupart des commerçants bordelais. Ils constatent le retour d'un afflux massif de touristes, après un moi d'avril très pluvieux.

La rue Sainte-Catherine est "noire de monde" tous les jours dès dix heures du matin depuis début mai.
La rue Sainte-Catherine est "noire de monde" tous les jours dès dix heures du matin depuis début mai. © Radio France - Louis Tellier

Bordeaux, France

"Regardez! Il fait beau et la terrasse ne désemplit pas depuis le début du mois", se réjouit Alain Garcia, restaurateur Place Fernand Lafargue qui ajoute : "Mai part sur de bonnes bases. Ça compense le déficit de soleil du mois d'avril !" Entre décembre et avril, Bordeaux et la Gironde ont subi un déficit d'ensoleillement de 20 à 30% selon le centre Météo France de Mérignac. Le beau temps combiné aux jours fériés est donc une aubaine pour Richard, glacier aussi situé Place Fernand Lafargue : "Avec ce temps depuis le début du mois de mai, on recommence a vendre beaucoup de glaces."

Les touristes français affluent

Frédéric est conseiller en séjour à l'Office du tourisme de Bordeaux et confirme l'augmentation du nombre de visiteurs, même si pour le moment, cette hausse ne peut pas être chiffrée: "Il y a quelques étrangers mais la majorité des visiteurs sont des Français depuis le début du mois de mai." Des Français qui en plus des jours fériés ont pris des jours de congés pour profiter. C'est le cas de Paulo et sa femme, habitants de Blois dans le Loir-et-Cher: "Avec ma femme, on a posé des jours pour visiter Bordeaux le temps de quatre jours. On avait pas forcément regarder la météo avant de venir mais c'est sûr que ce soleil, ça donne envie de profiter!" Gwendoline est vendeuse de pâtisseries bordelaises rue Sainte-Catherine et la majorité de ses clients sont des Français en visite: "On a énormément de monde depuis dix jours. Dès 11 heures, les gens arrivent et on arrête pas jusqu'à 20 heures."

"Le mois de mai est bien parti"

Du monde aux guichets de l'Office du Tourisme de Bordeaux - Radio France
Du monde aux guichets de l'Office du Tourisme de Bordeaux © Radio France - Louis Tellier

Le beau temps... pas une assurance de consommation

Christian Baulme est président de La Ronde des Quartiers de Bordeaux, association de commerçants et d'artisans qui revendiquent près de 1200 adhérents. Et pour lui, le beau temps et les jours fériés ne sont pas forcément l'assurance d'un chiffre d'affaire en augmentation. En tout cas, pas pour tous les commerçants: "Ceux qui en profitent le plus (du beau temps) sont indéniablement les restaurateurs ou les enseignes de vêtements. Mais sinon, les touristes et les Bordelais ne restent pas dans Bordeaux même, ils vont plutôt sur la côte et ne consomment pas dans la ville. Ils ont besoin de s'aérer l'esprit. Mais leur départ est compensé par l'attractivité touristique de la ville". 

"les bordelais sont partis, mais les touristes compensent" Christian Baulme, président de la Ronde des Quartiers

Louis Tellier