Économie – Social

Les commerces de Saint-Étienne en pause jusqu'à l'Assomption

Par Tifany Antkowiak, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 24 juillet 2014 à 20:22

A Saint-Etienne, beaucoup de commerces ferment fin juillet pour leurs congés annuels
A Saint-Etienne, beaucoup de commerces ferment fin juillet pour leurs congés annuels © Radio France - Tifany Antkowiak

C'est tous les ans la même histoire: dès la troisième semaine de juillet, de nombreux commerces stéphanois se mettent en congés, dans un centre-ville où l'activité est déjà ralentie depuis le début des vacances scolaires d'été. Et jusqu'à la mi-août, c'est comme si Saint-Étienne hibernait... en plein été.

Tous les Stéphanois ne partent pas en vacances l'été. Mais la plupart des commerçants eux, lèvent le pied. Certaines enseignes ferment entre midi et quatorze heures. D'autres ferment une heure plus tôt en fin de journée. Mais la plupart des indépendants, très nombreux à Saint-Étienne, prennent deux à trois semaines de congés pendant la période estivale. Parce que les clients qui restent ne suffisent pas à faire tourner leur affaire. Surtout pas entre mi-juillet et mi-août.

Sainté s'endort ENRO

Certains quartiers semblent alors terriblement calmes. Ils n'offrent plus la possibilité de trouver une baguette ou un journal pendant plusieurs semaines. Cécile Joint, présidente de l'association "Sainté centre ville", a tout de même l'impression que la ville est moins vide qu'il y a quelques années.

Sainté s'endort SON

A l'office de tourisme de Saint-Étienne, on a l'habitude de ce ralentissement d'activité estival, mais il n'affecte pas l'image de la ville qui a tout de même des choses à offrir en juillet et en août, selon Anne-France Decroix, responsable promotion et communication pour Saint-Étienne Tourisme.

Sainté s'endort SON 2