Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Les commerces du centre-ville de Laval résistent plutôt bien à l'effet des grèves

-
Par , France Bleu Mayenne

En dépit des grèves contre la réforme des retraites, les commerces du centre-ville de Laval passent globalement de bonnes fêtes de fin d'année. Au point que la plupart d'entre ne demandera pas le report de ses charges, comme proposé par le gouvernement.

La rue commerçante du Général de Gaulle profite de l'affluence en centre-ville pendant les fêtes.
La rue commerçante du Général de Gaulle profite de l'affluence en centre-ville pendant les fêtes. © Radio France - Esteban Pinel

Laval, France

Le centre-ville de Laval est très fréquenté en cette fin décembre, "encore plus que l'année dernière", nous glisse un commerçant. Un indicateur positif en pleine période de grèves contre la réforme des retraites.

Jeudi 26 décembre, Laurent Maillard, porte-parole LREM à l'Assemblée nationale, avait annoncé que les commerçants pourraient demander un report de leurs charges, compte tenu des perturbations. Mais à Laval, le dispositif ne devrait pas être trop sollicité par les professionnels.

Un centre-ville illuminé très attrayant

Séverine, gérante d'un magasin de chaussures et de maroquinerie, craignait les effets de la contestation sociale sur sa clientèle. Il n'en a finalement rien été, ou presque :

Les grèves que nous avons eu ont un peu bloqué sur le moment mais c'était bon enfant. Les grandes villes ont souffert mais les gens se sont reportés vers des villes comme les nôtres."

La commerçante va jusqu'à parler _"de bon mois de décembre"_, grâce au dynamisme d'un centre-ville "très joliment illuminé". Etienne, patron d'un magasin spécialisé de café, confirme : "Les illuminations ramènent du monde. Je pense que sans cela, nous aurions 20 ou 30 % de chiffre d'affaires en moins."

Lui ne demandera pas le report de ses charges, fort d'une bonne fréquentation, et appelle à l'optimisme :

Il faut positiver. Nous avons de la chance car Laval n'a pas été trop touché. Bien sûr, le dispositif de report des charges peut aider certains commerçants. Mais il faut penser à positiver, car il y a eu du monde."

Le secteur du prêt à porter semble avoir été un peu plus affecté les jours de forte mobilisation, "mais très ponctuellement", rassure t-on dans un magasin. 

Il faudra toutefois patienter avant de dresser un bilan définitif. "On manque de recul. Nous avons commencé à parler du dispositif de report des charges aux commerçants mais il est difficile de mesurer exactement l'impact des grèves à ce jour", précise t-on du côté de l'association des commerçants. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu