Économie – Social

Les comptes chez le buraliste arrivent en Moselle

Par Sarah Tuchscherer, France Bleu Lorraine Nord lundi 14 juillet 2014 à 10:37

compte Nickel Talange
compte Nickel Talange © Radio France - Sarah Tuchscherer

Depuis quelques jours, plusieurs buralistes du département proposent des "comptes Nickel", des comptes qui permettent de se passer de banque. Il n'y a pas de seuil minimum pour les dépôts, ni de frais de gestion. D'après les commerçants qui se sont lancés sur le créneau, cette nouveauté attire un large éventail de clients.

Au Palumbo à Talange, cela fait trois semaines que le patron, Antoine, propose les comptes Nickel. Il a installé au fond de sa boutique la petite borne orange et blanche qui permet l'ouverture d'un compte. L'opération ne prend que quelques minutes : il suffit pour le client de faire scanner sa carte d'identité, de remplir quelques renseignements (nom, adresse, date de naissance...), puis d'acheter un coffret contenant la carte de retrait. Il coûte 20 euros.

Très peu de frais pour le client

Contrairement à un compte bancaire classique, il n'y a pas de frais de gestion hormis ce coût d'achat initial, mais les retraits sont facturés un euro chez le buraliste, 0,50 euro depuis un distributeur.

 

Compte Nickel SON

En Moselle, trois buralistes proposent actuellement des comptes Nickel. Antoine Palumbo, patron du tabac du même nom à Talange, espère que ce nouveau produit lui permettra de compenser un peu la baisse des ventes de cigarette. Autre avantage non négligeable : les retombées directes. Les buralistes touchent un euro à chaque ouverture de compte et 0,23% de commission sur chaque transaction.