Économie – Social

Les courges du Vaucluse : stars des étals !

Par Viviane Le Guen, France Bleu Vaucluse samedi 24 octobre 2015 à 9:34

Le potimarron, l'une des variétés les plus prisées des consommateurs
Le potimarron, l'une des variétés les plus prisées des consommateurs - Viviane Le Guen

La courge du Vaucluse se vend bien. Plébiscité par les restaurateurs, très demandé avant Halloween, le légume est l'un des gros succès de l'hiver.

Pas d'Halloween sans citrouille! Même si la fête est moins populaire en France qu'aux Etats-Unis, le 31 octobre reste une date importante pour les producteurs de courge vauclusiens. En particulier pour les gros exploitants. 

Chez Marcel Serre, basé à Petit-Palais, "c*_'est le rush !  La quinzaine la plus importante de la saison. ***_Il part environ 15 tonnes de légumes par jour** contre une petite dizaine en temps normal  ". En deux semaines, il fait 15 % de son chiffre d'affaires annuel. 99 % de sa production est expédiée en grande distribution.

La courge du Vaucluse: star des étals

Un légume revenu à la mode

Numa Cappeau, lui, écoule sa production uniquement auprès des particuliers et restaurateurs. Tout est vendu à la ferme, située sur l'Ile de la Barthelasse. Il propose une quinzaine de variétés de courges différentes. "On a diversifié la production car d'une courge à l'autre, on a des goûts complètement différents. Cela plaît aux gens et ils en consomment plus".

Installé depuis une petite dizaine d'années, il constate aussi que l'image du légume a changé auprès des consommateurs. "Ce n'est plus considéré comme un "plat du pauvre" , aujourd'hui les gens ne font plus seulement de la soupe et du gratin avec la courge, ils s'attaquent à des plats plus gastronomiques".

Numa Cappeau, maraîcher