Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les CRS évacuent des migrants installés gare Briançon dans les Hautes-Alpes

mardi 10 avril 2018 à 21:15 Par Nina Valette, France Bleu Provence

Les CRS ont évacué une soixantaine de migrants en gare de Briançon dans les Hautes-Alpes. Des hommes et des femmes installés depuis dimanche, faute de place dans les structures d'urgence.

Migrants accueillis en gare de Briançon
Migrants accueillis en gare de Briançon © Maxppp - MAXPPP

Briançon, France

"Gare occupée".Pendant trois jours les voyageurs ont pu lire ce message en gare de Briançon dans les Hautes-Alpes avant que les CRS n'interviennent ce mardi.  Cette fois, pas de lien avec la grève de cheminot. Il s'agit de migrants installés pour dormir au chaud.   

Ce sont les associations Tous migrants et Chez Marcel qui ont décidé d'installer ces hommes et ces femmes dans la gare, faute de place d'hébergement d'urgence. Une soixantaine de migrants rassemblés dans le hall de la gare, une sorte de dortoir provisoire,  sur des matelas, avec couettes et oreiller, avec même des tables, le tout au milieu des guichets. Une occupation symbolique et d'urgence pour les bénévoles qui tentent de venir en aide réglementairement aux migrants qui arrivent dans la commune. 

Des migrants arrivés cette fois ce weekend par le Col de Montgenèvre.

Un dortoir provisoire qui ne plait pas à la SNCF 

La SNCF a demandé à la préfecture des Hautes-Alpes d'agir.  Ce sont les CRS qui ont évacués les occupants ce mardi vers 17h00.  

Face aux uniformes, aucune résistance, les migrants se sont dispersés rapidement, en récupérant leur paquetage. De son coté la préfecture déclare avoir pris en charge les mineurs. Pour les autres les bénévoles des associations Tous Migrants et Chez Marcel cherchent un nouvel hébergement.