Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Cuivres Matillon ferment boutique : une page de l'histoire de Villedieu-les-Poêles se tourne

-
Par , France Bleu Cotentin
Villedieu-les-Poêles, France

La boutique Matillon, emblématique du commerce du cuivre, va bientôt fermer ses portes à Villedieu-les-Poêles-Rouffigny. Elle est ouverte depuis 1959. La propriétaire Catherine Matillon part à la retraite le 31 mars 2018.

Cuivres Matillon, l'un des plus anciens magasins sourdins, baisse le rideau
Cuivres Matillon, l'un des plus anciens magasins sourdins, baisse le rideau © Radio France - Lucie Thuillet

C'est l'un des derniers magasins qui vend des articles en cuivre, dans le bourg de Villedieu-les-Poêles. Cuivres Matillon va baisser le rideau le 31 mars 2018. 

Une page qui se tourne

Catherine Matillon prend sa retraite et il n'y aura pas de relève. "C'est une page qui se tourne. Une nouvelle vitrine vide, regrette-t-elle. Et malheureusement, il n'y a plus beaucoup de magasin de cuivres pour les touristes."

Les ateliers Leconte-Matillon
Les ateliers Leconte-Matillon - Musée de la Poeslerie

Une famille d'artisans du cuivre

Cette fermeture est très symbolique aussi car les Matillon, c'est une lignée d'artisans du cuivre bien connus dans la commune. L'arrière grand père était déjà chaudronnier, le grand père fabriquait des alambics et de nombreux objets en cuivre et en laiton, suivi ensuite par ses fils, Jean et Michel.

En 1959, Michel et Thérèse Matillon ouvre ce magasin rue Carnot. Le commerce des objets en cuivre est florissant à l'époque. "Il y a eu un essor de ce commerce au XXe siècle, surtout après-guerre. Villedieu était traversé par la route de Caen. Il y avait du cuivre partout, sur les trottoirs et les fenêtres. Et les touristes étaient friands de tous ces souvenirs", raconte Philippe Clairay, directeur des musées et du patrimoine de la ville.

Catherine et Thérèse Matillon
Catherine et Thérèse Matillon © Radio France - Lucie Thuillet

Ce n'est plus rentable

Aujourd'hui, les modes ont changé, les habitudes de consommations aussi. Si l'on excepte les marchés de niche, le haut de gamme et les objets culinaires, le cuivre est en perte de vitesse. Il n'y plus assez de clients pour les objets décoratifs. "Les jeunes n'en achètent plus et puis il n'y a plus assez d'artisans fabricants, explique Thérèse Matillon. Ce n'est plus rentable." "Quand j'ai repris la boutique en 98, ajoute sa fille, ça marchait bien, mais depuis cinq, six ans, les ventes déclinent."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess