Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les curistes reviennent progressivement au centre thermal d'Évaux-les-Bains

-
Par , France Bleu Creuse

Les thermes d'Évaux-les-Bains ont rouvert lundi 13 juillet mais la reprise et l'entrée des curistes se sont faites en douceur, afin de garantir les règles sanitaires strictes liées à la crise sanitaire de la COVID-19. Une nouvelle vague de clients arrive lundi 27 juillet.

L'accueil des curistes aux thermes d'Évaux-les-Bains est nettoyé plusieurs fois par jour.
L'accueil des curistes aux thermes d'Évaux-les-Bains est nettoyé plusieurs fois par jour. © Radio France - Simon Cardona

Ce lundi, de nouveaux curistes vont prendre place au centre thermal d'Évaux-les-Bains. Une nouvelle fois, la direction et l'équipe des thermes vont devoir réorganiser le site pour permettre un meilleur roulement des soins, et ainsi respecter les règles sanitaires pour éviter tout risque de contamination et propagation au nouveau coronavirus.

Une reprise progressive

Le 13 juillet, 120 curistes sont arrivés pour la réouverture des thermes. Une centaine de nouveaux arrivants s'est installée la semaine d'après. Pour atteindre les 300 touristes en cette fin de mois de juillet. Nouvelle étape donc ce lundi pour Jean Monteiro, le directeur du site : "Nous sommes obligés d'étaler, élargir nos plages d'accueil pour conserver cette fluidité et éviter qu'il y a ait trop de monde à un moment précis."

Ce n'est pas encore les 400 curistes en moyenne que gère l'établissement. Il faudra attendre septembre, si les conditions sanitaires le permettent.

"On est habitués, sous le contrôle de l'Agence régionale de santé (ARS), d'avoir des règles sanitaires très strictes, explique Jean Monteiro. Aucune bactérie n'est admissible lors de nos contrôles sanitaires. La mise en place de ce protocole n'a pas été compliquée pour nous."

Des mesures sanitaires draconiennes, mais courantes

Un sens de circulation a tout de même été mis en place pour permettre aux curistes de ne pas se croiser dans les couloirs des thermes. "On garde même nos masques dans la piscine", témoigne Arlette, grande habituée des séances matinales. Des vitres en plexiglas ont aussi été installées entre chaque lieu de soins. "C'est quand on rentre dans notre chambre et qu'on allume la télévision, pour penser 'Ah oui c'est vrai ! Il y a le COVID qui sévit quand même !'", souffle la retraitée nordiste, en cure depuis le 13 juillet avec son mari.

Jean Monteiro a pris la direction des Thermes le 1er avril 2020, en pleine crise sanitaire de COVID-19.
Jean Monteiro a pris la direction des Thermes le 1er avril 2020, en pleine crise sanitaire de COVID-19. © Radio France - Simon Cardona

Pour l'instant, le retour des clients est satisfaisant assure la direction. "On pré-planifie tous les soins avant que le curiste n'arrive, explique Jean Monteiro. Ce protocole leur permet d'avoir justement un planning plus fluide, d'avoir moins d'attente avant les soins. Alors d'autres regrettent qu'il y ait moins d'attente dorénavant entre les soins. Certains curistes aiment prendre leur temps."

Cette saison, qui s'écoule exceptionnellement cette année du 13 juillet à novembre, le centre thermal d'Évaux-les-Bains devrait accueillir 1500 curistes, contre 5000 l'année dernière.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess