Économie – Social

Les cyclistes pas assez éclairés pour rouler la nuit

Par Adèle Bossard, France Bleu Touraine lundi 24 octobre 2016 à 6:00

De nuit, les vélos doivent être équipés de lumières et de réflecteurs.
De nuit, les vélos doivent être équipés de lumières et de réflecteurs. © Maxppp - PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Avec le passage à l'heure d'hiver, il va faire nuit plus tôt et vous pourriez faire votre trajet domicile-travail dans la pénombre. Attention donc si vous rentrez chez vous en vélo : l'hiver, les risques sur la route augmentent pour les cyclistes mal éclairés.

Une vingtaine de décès supplémentaires par mois, entre novembre et janvier, serait due au passage à l'heure d'hiver, selon l'Observatoire interministériel de la Sécurité Routière. Et parmi les risques accrus alors que les nuits s'allongent : la circulation à vélo. Par manque de temps ou d'équipement, certains cyclistes sont très peu éclairés la nuit. Dans le Code de la Route, il est indiqué que l'éclairage est obligatoire à l'avant, à l'arrière, de même que des réflecteurs sur les pédales et les rayons. Car de nuit, s'il pleut, et si vous êtes habillé de couleur sombre, vous êtes très difficilement repérable par les automobilistes. Si vous vous faites arrêter avec un vélo sans éclairage, vous risquez jusqu'à 33 euros d'amende.

"A Tours, c'est un vélo sur deux qui n'a pas d'éclairage, estime Joël Dugain, responsable des animations au Collectif Cycliste 37. C'est catastrophique". Ce collectif organise, partenariat avec Tour(s) Plus, plusieurs rendez-vous de sensibilisation sur le sujet à Tours :
- le 4 novembre, de 16h à 19h, place Anatole France, entre le haut de la rue Nationale et le pont Wilson ;
- le 8 novembre de 16h à 19h, à l'intersection de la rue des Halles et de la rue Nationale, devant le magasin "Grand Optical";
- le 9 novembre, de 16h à 19h, à la gare, près de l'arrêt de tramway ;
- le 14 novembre, de 16h à 19h, à l'entrée sud du pont de Fil, rive gauche.

Partager sur :