Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les élus de l'Ardèche demandent à Emmanuel Macron la réouverture des campings le 2 juin

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Dans un courrier envoyé ce vendredi au président de la République, le président du conseil départemental de l'Ardèche, les trois députés et les deux sénateurs du département demandent la réouverture des campings le 2 juin. Les professionnels du secteur n'ont toujours pas de date de reprise.

Pour le moment, les campings n'ont toujours pas le droit d'ouvrir (photo d'illustration d'un camping de Vallon-Pont-d'Arc).
Pour le moment, les campings n'ont toujours pas le droit d'ouvrir (photo d'illustration d'un camping de Vallon-Pont-d'Arc). - Capture d'écran Google Street View.

Ils ont décidé de faire bloc pour défendre les professionnels de l'hôtellerie de plein air en Ardèche. Matthieu Darnaud et Jacques Genest, sénateurs du département, et les députés Hervé Saulignac, Michèle Victory et Fabrice Brun, ont signé un courrier adressé au président de la République. Ils demandent à Emmanuel Macron une réouverture des campings le 2 juin prochain.

"Montrer les dents" pour se faire entendre

"C'est compliqué pour toutes les professions du tourisme en Ardèche," confie Laurent Ughtetto, le président du conseil départemental de l'Ardèche, lui aussi signataire de cette lettre. "On a besoin de visibilité, c'est pour ça qu'il faut montrer les dents et se faire entendre," confie l'élu, qui est aussi gérant d'un camping à Salavas. "Plus on attend, moins c'est facile d'organiser la saison et de s'y préparer."

C'est lui qui a prévenu les parlementaires ardéchois pour rédiger et envoyer ce courrier en moins de 24 heures, après avoir été alerté par la Fédération de l'hôtellerie de plein air en Ardèche. En fait, c'est un décret publié ce jeudi a mis le feu aux poudres : il interdit l'ouverture des campings sur tout le territoire. Une consigne claire, alors que pas mal de gérants étaient dans le flou et espéraient quand même pouvoir ouvrir ce week-end (même si la préfecture de l'Ardèche avait indiqué le 15 mai que ces établissements devaient rester fermés jusqu'à nouvel ordre).

Les professionnels du secteur veulent de la visibilité

"Ça nous a fait sortir de nos gonds !", lâche Véronique Chevallier, présidente de la chambre Ardèche de l'hôtellerie de pleine air. "J'ai des adhérents aux bords des larmes. Il y a du soleil, des touristes qui sont là, des campings-cars qui s'agglutinent sur les places publiques et nous, on ne peut même pas les accueillir. C'est un manque total de considération."

Le gouvernement doit trancher la question des campings la semaine prochaine, mais les professionnels de l'hôtellerie de plein air veulent du concret. "Qu'on nous donne une date précise", martèle Véronique Chevallier. "On ne peut pas rester dans le flou et ne pas savoir."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu