Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les députés Front de gauche voteront contre le projet de budget

-
Par , France Bleu

Les députés Front de gauche annoncent qu'ils voteront contre le projet de budget 2014, en tout cas dans sa version initiale. Le texte est débattu depuis mardi à l'Assemblée nationale.

André Chassaigne, député communiste du Puy-de-Dôme
André Chassaigne, député communiste du Puy-de-Dôme © Maxppp

Ils ne sont que 10, mais veulent faire entendre leur voix. Les députés Front de gauche annoncent mardi, jour de l'arrivée à l'Assemblée du projet de budget, qu'ils voteront contre ce texte. En tout cas, contre la version initiale proposée par le gouvernement.

Le CICE, la goutte d'eau qui fait déborder le vase

"C'est un très mauvais budget' pour Nicolas Sensu, député communiste de Vierzon dans le Cher. L'an dernier, le Front de Gauche n'avait pas beaucoup plus apprécié le texte, mais ses représentants à l'Assemblée s'étaient abstenus. Ce qui les fait franchir le rubicon cette année, c'est  notamment le CICE , le Crédit d'impôt compétitivité emploi.

Cette mesure phare du gouvernement de François Hollande est une baisse d'impôt pour les entreprises, calculée en fonction de la masse salariale, quand les salaires ne dépassent pas 2,5 SMIC. Son but affiché est de créer de l'emploi. Mais pour le Front de gauche, il s'agit plutôt de faire baisse le coût du travail, ce que le mouvement juge inacceptable. Il dénonce la politique d'austérité du gouvernement.

Le Front de gauche veut "réhabiliter l'impôt"

Les députés Front de gauche ont déposé des amendements à ce projet de budget 2014. Ils se donnent pour objectif de "réhabiliter l'impôt", en le rendant "plus juste".

 "Face à la révolte antifiscale qui gronde dans les couches modestes et moyennes, la seule réponse c'est la révolution fiscale" Nicolas Sensu

Le Front de gauche propose notamment un "impôt sur les sociétés progressif pour que les PME ne soient pas traitées comme les grands groupes". Et pour les particuliers, la création d'une nouvelle tranche de l'impôt sur le revenu à 50%.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess