Économie – Social

Les derniers salariés de Ceramics privés d’électricité

France Bleu Berry mercredi 4 mars 2015 à 20:20

Depuis lundi les 17 derniers salariés de l’entreprise de carrelage castelroussine ne peuvent plus travailler faute d’électricité dans leur local. Alors qu’ils doivent aider leurs collègues dans leurs démarches, les salariés encore présents sont donc sans activité, le comité d’entreprise a décidé de porter plainte ce mercredi contre le liquidateur judiciaire.

Dans l’entreprise Ceramics qui a mis la clef sous la porte en février, sur les 118 salariés au moment de la fermeture, il n'en reste plus que 17 . Ce sont les élus du personnels , en sursis parce qu'ils aident leurs collègues à faire leurs démarches suite à leur licenciement. Le problème c’est que depuis ce lundi, ils ne peuvent plus travailler, leur local est privé d'électricité suite à un dysfonctionnement du transformateur . Une situation qui ne fait qu’aggraver les tensions déjà existantes.

En effet, sans électricité, les élus du personnel ne peuvent plus rien faire, dans le local il n'y a plus internet, plus le téléphone, plus de chauffage ni d'éclairage. Et ça tombe très mal les élus du personnel ont fort à faire pour aider leurs collègues déjà licenciés à remplir les documents d'après-licenciement. Ceux-ci donnent notamment droit à de la formation et à un an de salaire. Ce mercredi, le comité d'entreprise a donc porté plainte contre Maître Ponroy  le liquidateur judiciaire pour "entrave à l'exercice du mandat des représentants du personnel" . Il ne l'accuse pas d'avoir coupé le courant, mais de ne rien faire pour le rétablir. De son côté Maître Ponroy a porté plainte dès lundi contre X pour "destruction intentionnelle" du poste d'électricité , d’après la réparation pourrait prendre 9 mois, une éternité sans courant.

Partager sur :