Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Deux-Alpes : les professionnels du ski lancent une pétition pour ouvrir les stations à Noël

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

70 élus et professionnels de la montagne lancent une pétition pour réclamer l'ouverture des stations de ski pour les vacances de Noël.

La station des Deux-Alpes (photo d'illustration).
La station des Deux-Alpes (photo d'illustration). © Maxppp - Philippe Juste

Les professionnels du ski crient leur colère et lancent un appel pour réclamer l'ouverture des stations à Noël. "Cet hiver, je skie", c'est le nom d'une pétition qui a récolté plus de 13.000 signatures ce samedi après-midi. Parmi les signataires, le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, Jean-Pierre Barbier, président du Département de l'Isère, le sénateur isérois Michel Savin ainsi que Catherine Kamowski, députée de la 5e circonscription de l’Isère.

Selon les professionnels, les fêtes de fin d'année représentent 20% du chiffre d'affaires annuel des stations de ski, "c'est une année 2021 qui sera catastrophique au niveau économique, social et humain. Nombreux seront ceux qui ne se relèveront pas !", déplorent-ils dans un communiqué. 

Ils dénoncent également un "manque d'écoute" de la part du gouvernement alors qu'ils ont travaillé depuis plusieurs mois pour une réouverture dans le respect des règles sanitaires. "Nous avons les arguments, nous sommes prêts à ouvrir, nos domaines skiables sont travaillés chaque jour, les protocoles sanitaires sont vigoureusement et drastiquement organisés (plus de 100.000 euros en moyenne investis par station dont des centres de dépistage) et surtout on peut les adapter davantage et les rendre plus stricts s’il le faut et les pros et socio-pros sont prêts à accueillir nos clients dans les meilleures conditions", écrivent les professionnels de la montagne.

Le coup de gueule des montagnards en vidéo

Anne Gravier est responsable de l'agence immobilière 2 Alpes. Elle a publié sur son compte Facebook une vidéo dans laquelle elle dit son incompréhension face aux mesures gouvernementales et la gestion de la crise sanitaire dans les stations de ski. 

Hôteliers, agents immobiliers, hébergeurs, loueurs de ski, magasins et autres commerces, restaurateurs, bars, moniteurs de ski, pisteurs, agents des remontées mécaniques, agents d’accueil, guides et accompagnateurs de moyenne et haute montagne et prestataires d’activités ont par ailleurs co-signé une lettre ouverte à destination du gouvernement. 

Le 24 novembre dernier, le président de la République, Emmanuel Macron, affirmait qu'il était "impossible d'envisager une ouverture (des stations de ski, ndlr) pour les fêtes". De son côté, le Premier ministre, Jean Castex a précisé que les stations pourront être ouvertes à Noël mais pas les remontées mécaniques.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess