Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les difficultés financières d'Eon Reality à Laval

-
Par , France Bleu Mayenne

La société Eon Reality installée à Laval depuis près de cinq ans a été placée en redressement judiciaire le 16 janvier dernier par le tribunal de commerce de Laval. L'entreprise emploie une quarantaine de personnes.

L'entreprise Eon Reality est installée à Laval depuis 2014.
L'entreprise Eon Reality est installée à Laval depuis 2014.

Laval, France

La filiale française de l'entreprise américaine Eon Reality, spécialisée dans la Réalité virtuelle, est en redressement judiciaire depuis le 16 janvier. Plus délicat encore, la société est en cessation de paiement depuis le 31 août dernier.

Cette entreprise était arrivée à Laval en 2014 et avait fait l'objet d'une annonce en grandes pompes avec des promesses d'emplois. Les 150 emplois n'ont jamais été atteints mais actuellement, il y a une quarantaine de salariés alors qu'il y avait plus de soixante collaborateurs en 2017.

Plus de 500 000 euros de subventions locales

Eon Reality a touché de nombreuses subventions des collectivités locales et notamment de la part de Laval Agglomération via Laval Économie : 400 000 euros pour l'aide au développement puis 200 000 euros pour l'aide aux loyers. Mais cette somme n'a été versée qu'à hauteur de 133 000 euros en raison d'impayés au bailleur qui se trouve être la société d'économie mixte, Laval Mayenne Aménagements (LMA). Pour le président de Laval Économie, Yannick Borde, "il n'y a aucun regret à avoir car en près de dix ans d'existence de la structure, c'est la première "casse" qui se produit". En tout, Laval Économie a déjà versé plus de 12 millions d'euros d'aide au développement pour des entreprises du territoire.

Par ailleurs, selon nos informations, le patron de la filiale française d'Eon Reality, Yann Froger, n'est plus le directeur de la société depuis la fin de l'année 2018.

Le tribunal de commerce de Laval a donné six mois à l'entreprise pour se refaire une santé financière.