Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le gouvernement annonce une pause dans la baisse des dotations aux collectivités locales pour 2018

mardi 5 septembre 2017 à 12:33 Par Tanguy Bocconi, France Bleu

Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a annoncé ce mardi sur France Inter qu'il n'y aurait "pas de baisse de la dotation globale de fonctionnement des collectivités locales dans le budget 2018". En revanche, les aides de l'Etat diminuent bien cette année.

Le siège du ministère de l'économie et des finances à Bercy
Le siège du ministère de l'économie et des finances à Bercy © Maxppp - Christophe Petit

Invité de France Inter ce mardi matin, Christophe Castaner a confirmé que les dotations de l'Etat aux collectivités locales baisseront bien en 2017. Le gouvernement a déjà annulé début août des crédits de l'État pour un montant d'environ 300 millions d'euros, mais le budget 2018 lui, ne sera pas baissé pour mettre en place une concertation avec les élus locaux sur la planification des économies à venir.

13 milliards d'euros d'économies envisagés sur le quinquennat

Les aides de l'Etat aux collectivités locales sont chaque année de 50 milliards d'euros. L'objectif du gouvernement est de les réduire de 13 milliards sur l'ensemble du quinquennat, sachant que cette dotation globale de fonctionnement représente 20% du total des dépenses publiques.

Lors de la conférence nationale des territoires, en juillet, le Premier ministre, Edouard Philippe, avait déclaré que l'effort demandé ne passerait pas forcément par une baisse de dotations."Nous devons essayer (...)de trouver un mécanisme assurant la baisse de l'endettement public, plus intelligemment que par l'imposition brutale d'une baisse des dotations", avait-il affirmé , avant de préciser "mais cela ne veut pas dire qu'on peut contourner une baisse des dépenses".

Amorcer la concertation avec les élus locaux

L'Etat ne baissera pas ses dotations aux collectivités locales en 2018 et prendra le temps de discuter avec elles des modalités de leur contribution à la baisse des dépenses publiques programmées sur l'ensemble du quinquennat, a souligné le porte parole du gouvernement Christophe Castaner ce mardi matin sur France Inter : " Plutôt que d'abaisser brutalement la dotation globale de fonctionnement, comme ça a été fait chaque année depuis 2010, nous allons travailler sur un contrat avec les collectivités"

On veut prendre le temps de discuter avec les collectivités locales pour diminuer les dépenses de fonctionnement et augmenter l'investissement"

Une cure d'austérité qui a cependant du mal à passer auprès des élus locaux, déjà inquiets de la suppression annoncée d'une bonne part de la taxe d'habitation, qui représente l'une de leurs principales ressources, et impactés par la diminution du nombre des contrats aidés. Christophe Castaner devra donc soigner sa communication pour faire passer le projet et éviter les déclarations contradictoires, après avoir déclaré par erreur sur France Inter ce mardi matin que les dotations aux collectivités ne baisseraient pas en 2017, ce qui est bel et bien le cas...