Économie – Social

Les douanes du sud-ouest

France Bleu Gironde vendredi 18 avril 2014 à 19:12

Divisées en grandes zones interrégionales, les douanes françaises ont livré en avril les résultats de leur saisies pour l'année 2013. La direction du secteur sud-ouest se félicite de chiffres en augmentation, notamment dans la lutte contre le trafic de stupéfiants.

Et certains chiffres ont explosé. Les saisies de cannabis ont pratiquement doublé entre 2012 et 2013. Le 25 avril dernier a particulièrement marqué les services. Ce jour là, plus de 7,6 tonnes de résines de cannabis ont été saisies au péage de Biriatou par la brigade de surveillance d’Hendaye pour un total de plus de 15 millions d’euros de marchandises. Au total, 31, 2 millions d’euros de produits stupéfiants, tabac et alcools ont été saisis l'année passée.

Pour s’adapter aux évolutions des flux sur le routier, l’aérien mais aussi le postal, la direction interrégionale compte sur sa brigade mobile. 29 motards travaillent sur le secteur pour endiguer le trafic sur autoroute, aggravé par le free flow, le passage sans arrêts aux péages. Le directeur interrégional des douanes du Sud-Ouest explique les nouvelles problématiques de la zone.

« On a du s’adapter à la sophistication des moyens de fraude. » — Jean-Roald L’Hermitte, directeur interrégional des douanes du Sud-ouest.

Jean-Roald L'Hermitte au micro de France Bleu Gironde

Parmi leurs missions, les douanes d'Aquitaine sont notamment attentives à l’activité des investisseurs chinois dans le Bordelais. Le suivi des normes pour éviter les contrefaçons dans le viticole est l’un des dossiers suivi par Pierre Cariou, directeur régional des douanes de Bordeaux.

Pierre Cariou au micro de France Bleu Gironde

Les services sont évidemment connues pour leur volet répressif et les saisies de stupéfiants et contrefaçons. Mais d’autres vigilances sont à l’œuvre, parfois très rémunératrices pour l’Etat tel les contrôles au titre du non respect de l'obligation déclarative. Rattachés au ministère de l’économie et des finances, elles effectuent également des contrôles fiscaux dans tous les domaines professionnels.

Pour faciliter les démarches des entreprises, les Douanes ont crée le statut d’opérateur économique agrée (OEA). Il permet de s’affranchir des contrôles une fois un contrôle préalable effectué. 70 entreprises de la zone sud-ouest en bénéficient.

La direction interrégionale des douanes de Bordeaux se situent aux abords de la place de la Bourse, au-dessus du musée des douanes.

Partager sur :