Économie – Social

Les éboueurs du Grand Dijon sont en grève

Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne et France Bleu mardi 20 octobre 2015 à 6:26

Nouvelle tarification incitative des poubelles du Sicoval
Nouvelle tarification incitative des poubelles du Sicoval © Radio France - Olivier Lebrun

Le mouvement entamé lundi se poursuit ce mardi. Les syndicats veulent être reçus par Jean-Patrick Masson, l'élu en charge des questions environnementales au Grand Dijon.

Les poubelles risquent vite de déborder sur les trottoirs de l'agglomération dijonnaise. En attendant, c'est la coupe des syndicats de Divéo qui est bien pleine. Cette société, filiale de Véolia assure la collecte des ordures ménagères mais elle n'a pas été reconduite pour l'an prochain. Son contrat de délégation de service public n'a pas été renouvelé. Au premier janvier 2016, c'est le groupe Sita Suez qui prendra la suite, et c'est ce qui inquiète les syndicats de cette entreprise qui compte 127 salariés.

Force Ouvrière redoute des suppressions d'emplois et une dégradation des services pour les usagers

Le délégué FO de Divéeo, Philippe Harancourt énumère les conséquences de la perte du marché. 

"A partir de 2016, explique t-il,  _il n'y aura plus de collecte de verre en porte à porte, ce qui va entrainer aussi des pertes d'emplois. Dans un deuxième temps, le ramassage des ordures ménagères sera également supprimé le mercredi matin. Ca va encore compromettre des emplois. On a des inquiétudes aussi sur la suppression du standard au profit d'une plateforme téléphonique de la Lyonnaise des Eaux qui traite seize mille appels par an !"

Le délégué FO de Divéo, Philippe Harancourt

Pour l'instant, les syndicats qui demandent à être reçus par l'élu du Grand Dijon en charge de l'environnement, n'ont pas obtenu de réponse. C'est pour cette raison qu'il y aura sans doute encore des poubelles pleines sur les trottoirs de l'agglomération.