Économie – Social

Les échanges de maisons entre vacanciers ont la cote en Ile-de-France

Par Fanny Bouvard, France Bleu Paris Région et France Bleu vendredi 19 août 2016 à 6:10

Virginie et Paul, échangeur de maisons parisiens
Virginie et Paul, échangeur de maisons parisiens © Radio France - Fanny Bouvard

De plus en plus de Franciliens échangent leur domicile pendant les vacances. Cet été certains sites spécialisés ont même vu leur activité doubler.

Cela fait plusieurs années que les échanges de maisons rencontrent un grand succès en Ile-de-France. Aujourd'hui, plus de 40.000 foyers français le pratiqueraient régulièrement et la majorité d'entre eux se trouvent à Paris. "C'est encore plus marquant cet été, souligne Jennifer Palmer, du site spécialisé GuesttoGuest. Notre activité a été multipliée par 2,5 par rapport à 2015."

30% d'économies sur le budget vacance, des voyages plus réguliers

Pour les vacanciers, échanger sa maison ça représente une véritable économie. "Environ 30% de moins, estime Jennifer Palmer. Après l'adhésion au site, c'est totalement gratuit. Alors ça permet à certains de s'offrir des activités à côté ou de partir plusieurs fois dans l'année." Les courts séjours sont d'ailleurs très sollicités .

"Il y a un virage culturel qui s'opère, explique Alexandra Origet du Cluzeau, responsable de communication pour le site Trocmaison.com. C'est devenu une vraie alternative à la location entre particulier ou à d'autres types de vacances plus traditionnelles comme l'hôtellerie ou les clubs de vacances."

"Avec l'échange de maisons, on peut multiplier les séjours courts" Alexandra Origet du Cluzeau

Paris, une destination très prisée

Virginie et Paul, couple de parisiens installés dans le 15ème arrondissement ont déjà réalisé 16 échanges en deux ans. "Il faut dire que l'on reçoit beaucoup de demande, explique Virginie. C'est trois par mois je dirais." Des Américains, des Espagnols, des Brésiliens... "Nous rencontrons des gens du monde entier, raconte Paul. D'ailleurs on sait tout de suite, dès le premier échange sur le site Guest to Guest si ça va coller entre nous." Et pour l'instant, ils n'ont eu qu'une seule mauvaise expérience.

Reportage chez Virginie et Paul : "On fait des économies colossales"

Partager sur :