Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les élus CGT de la Fonderie du Poitou Fonte interpellent le ministre de l'Economie

-
Par , France Bleu Poitou

S'estimant oubliés du gouvernement alors que la partie Fonte des fonderies du Poitou va fermer, les élus CGT du site d'Ingrandes-sur-Vienne écrivent au ministre de l'Economie ce lundi, lui demandant de venir en aide aux 288 salariés concernés par la fin de l'activité.

Aux fonderies du Poitou, à l'alu comme à la fonte, l'avenir s'assombrit encore plus depuis la faillite de la société financière Greensill
Aux fonderies du Poitou, à l'alu comme à la fonte, l'avenir s'assombrit encore plus depuis la faillite de la société financière Greensill © Radio France - Isabelle Rivière

Les élus CGT de la Fonderie du Poitou Fonte écrivent ce lundi au ministre de l'Economie Bruno Le Maire, lui demandant de manifester son soutien aux 288 salariés "qui n'ont pas démérité ces quatre dernières années et voient leur avenir sans issue." Le site d'Ingrandes-sur-Vienne, qui fabrique des carters en fonte essentiellement pour Renault, va fermer cet été

Estimant que GFG-Liberty, qui avait repris les fonderies en 2019, ne garantit pas les mesures d'accompagnement social pour ces salariés menacés de perdre leur emploi, les élus CGT reprochent à l'Etat de ne pas manifester autant d'intérêt pour la fermeture de ce site que pour d'autres dirigés également par Liberty. "Comme nous avons pu le constater" écrivent les élus CGT dans leur courrier, "Vous apportez le soutien de l'Etat à nos collègues d'Ascoval. Néanmoins notre entreprise d'Ingrandes-sur-Vienne, dans une profonde détresse, ne fait pas l'objet d'autant d'attention de la part de votre ministère."

Une délégation des fonderies Fonte a été reçue ce lundi après-midi par le cabinet de la préfète de la Vienne avant une rencontre prévue mercredi 31 mars avec la préfète Chantal Castelnot et le nouveau sous-préfet de l'arrondissement de Châtellerault Christophe Pécate.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess