Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les commerçants creusois se mettent à l'Internet

mardi 10 novembre 2015 à 19:35 Par Maxime Tellier, France Bleu Creuse

Le forum de la Creuse connectée 2.3 (attention, jeu de mots) accueillait une centaine d'entrepreneurs ce lundi à Guéret. L'événement organisé par la Chambre de commerce vise à changer les représentations : voir Internet comme une opportunité plutôt qu'un danger pour le commerce traditionnel.

La Chambre de commerce recense une trentaine de "e-entreprises" en Creuse
La Chambre de commerce recense une trentaine de "e-entreprises" en Creuse - CCI Creuse

Guéret, France

Ça n'est pas encore la Silicon Valley mais la Creuse se défend bien en matière d'Internet. "On compte aujourd'hui une trentaine de e-commerçants dans le département," lance fièrement Anaël Roger-Rollé, "une trentaine d'entreprises qui vendent leurs produits via leur site web" (voir la liste dans l'animation en bas de page). Et ça n'est qu'un début, explique cette conseillère embauchée spécialement il y a 3 ans par la Chambre de commerce pour aider les chefs d'entreprise à s'installer sur Internet. "Depuis 2012, nous avons accompagné 500 entrepreneurs dans leur stratégie web et, rien que lundi au forum sur la Creuse connectée, nous avons eu une centaine de visites."

Changer les mentalités

"A l'origine, sans trop savoir pourquoi, je voyais Internet comme un danger ou un concurrent qui pouvait mettre en péril mon commerce", se souvient Lilianne Villebonnet, qui vend des fromages à Crocq, "mais je me suis dit qu'il ne fallait pas voir les choses comme ça et que je ferais mieux d'utiliser Internet comme un outil"._ Changer les représentations et les mentalités, c'est justement ce qu'essaie de faire Anaël Roger-Rollé à la CCI : "c'est un préjugé contre lequel on se bat, Internet est une opportunité pour développer son activité, fidéliser ses clients, en attirer des nouveaux. Internet aujourd'hui fait partie du paysage quand on est commerçant."_

Parmi ceux qui sont passés au numérique en Creuse, il y a aussi Julien Kern, qui vend des t-shirts fantaisistes sur la Creuse (Lüba XXIII) : "je me suis lancé dans l'aventure après l'article de Technikart qui avait tant fait parler en Creuse en mai 2012 car il se moquait de notre département. J'ai voulu montrer qu'on savait créer des choses chez nous et qu'on pouvait aussi faire preuve de dérision ; le développement de mon commerce est passée aussi par Internet." J**ulien Kern publie régulièrement ses nouveaux produits sur les réseaux sociaux et il a aussi lancé son site d'achat en ligne :** "c'est un moyen de toucher les habitants du sud de département où je n'ai pas de points de vente et aussi les "Creusois expatriés"... Vendre mes t-shirts dans toute la France et dans le monde entier ! J'en ai envoyé à la Réunion récemment..."

Quelques commerçants vendent leurs produits uniquement en ligne

Et puis, ils sont encore assez rares mais certains commerçants ont choisi de mener leur activité uniquement sur le web. En jargon de l'Internet, on les appelle des "pure players" : c'est le cas de Nicolas Couture, créateur des sites www.ma-montre-pas-cher.com et www.montre-enfant.com. "J'habite tout près de Guéret avec ma femme, j'aurais pu ouvrir une boutique physique mais j'ai préféré ne pas le faire, il y avait trop de contraintes, un loyer à payer, des charges... Sur Internet, je n'ai quasiment aucun frais !" Mais tout le monde n'a pas les facilités de Nicolas : "un commerçant qui arrive à vendre sur Internet est un commerçant qui a réfléchi à sa stratégie, qui connait les outils et qui passe du temps à achalander son site, à le mettre à jour et à en faire la promotion sur les réseaux sociaux", explique Anaël Roger-Rollé.

"Je me souviens qu'au début, je publiais sur Facebook à n'importe quelle heure et parfois très tard, du coup, mes nouveaux produits passaient inaperçus", raconte Julien Kern, "la formation que j'ai reçue à la CCI sur les bons usages d'Internet m'a bien aidé. Aujourd'hui, je publie à l'heure où tout le monde est connecté !" C'est l'un des réflexes tout bêtes qui ne s'improvisent pas lorsqu'un commerçant passe sur Internet ; dans les grandes sociétés, il y a même des postes spécifiques pour cela, on les appelle des community managers.

Anaël Roger-Rollé, conseillère Internet des entreprises creusoises à la CCI

>>> Ci-dessous : l'animation créée par la Chambre de commerce et d'industrie pour présenter les "e-commerçants" creusois. Ils sont une trentaine et vendent de tout : des fromages, de la viande, des montres, des motos, des produits de beauté...