Économie – Social

Les entreprises de luxe limougeaudes Bernardaud et Weston unissent leurs savoir-faire pour créer une théière

Par Nathalie Col, France Bleu Limousin mardi 27 septembre 2016 à 18:17

La théière Cabas, création du porcelainier Bernardaud et de l'entreprise de chaussure de luxe Weston, a nécessité beaucoup de travail et de réflexion avant d'aboutir
La théière Cabas, création du porcelainier Bernardaud et de l'entreprise de chaussure de luxe Weston, a nécessité beaucoup de travail et de réflexion avant d'aboutir - © Bernardaud

Le porcelainier Bernardaud et le fabricant de chaussures de luxe Weston viennent de créer ensemble une théière baptisée Cabas. Weston s'est chargé de réaliser une anse faite avec le même cuir que celui utilisé pour les semelles de ses chaussures.

C'est l'union de deux fers de lance du luxe en Limousin. Une démarche souhaitée par les deux entreprises qui disent partager une "même philosophie", mais dont les savoir-faire sont "très éloignés" reconnait Thierry Oriez, le président de Weston. Il ne lui a pourtant pas fallu longtemps pour accepter le défi lancé par le porcelainier Bernardaud qui rêvait d'une anse en cuir pour sa nouvelle théière. Weston a donc utilisé le cuir produit par tannage végétal dans sa tannerie de Saint-Léonard-de-Noblat. Il a ensuite été découpé, mis en forme et peint sur la tranche dans ses ateliers de Limoges. Habituellement, ce cuir très particulier sert à fabriquer les semelles des chaussures Weston, mais ses propriétés "imputrescible, très résistant et constituant un isolant thermique formidable" se prêtaient tout à fait à l'utilisation imaginée par le porcelainier.

De son côté, Bernardaud se réjouit aussi de cette création commune. L'entreprise avait déjà associé la porcelaine à du rotin ou à d'autres matières, mais jamais avec le cuir. Et pour cette matière, le partenaire s'est imposé comme une évidence pour le directeur général, Frédéric Bernardaud : "L'idée n'est pas simplement d'être original, l'idée c'est que les associations fonctionnent bien et que participe à un bel objet. C'est vrai que quand c'est Weston qui le fait, ça ajoute encore un peu plus de magie à l'objet !". C'est ainsi qu'est née cette cette luxueuse théière Cabas qui sera mis en vente autour de mi-octobre au prix de 290 euros.

C'est la deuxième fois en quelques semaines que le porcelainier limougeaud dévoile une association avec une entreprise de luxe du Limousin, puisqu’il a aussi créé un pot innovant pour une crème de beauté de Sothys, société de cosmétique de Brive.

Partager sur :