Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Nucléaire : les essais à chaud de l'EPR de Flamanville commenceront en février

lundi 21 janvier 2019 à 12:36 Par Clément Conte, France Bleu Cotentin et France Bleu

EDF a annoncé ce lundi que le chantier du réacteur nucléaire EPR à Flamanville allait poursuivre sa phase de tests dans les jours à venir. Les essais à chaud sur le circuit primaire principal seront lancés mi-février.

Le chantier de l'EPR passe dans une nouvelle période d'essais mi-février
Le chantier de l'EPR passe dans une nouvelle période d'essais mi-février © Radio France - Benoît Martin

Flamanville, France

C'est un chantier interminable qui va peut-être enfin s'achever. Douze ans après son lancement, la construction du réacteur nucléaire EPR à Flamanville entre dans l'une de ses dernières phases de tests. Les essais à chaud commenceront mi-février avec du retard sur le calendrier initial.

Ces tests permettront de vérifier la fiabilité des installations dans des conditions normales. Les températures et la pression utilisées lors de ces essais seront les mêmes que lors de la future exploitation. La première période de tests, les essais à froid, ont été effectués en 2018. A l'époque, le circuit avait été mis en eau, soumis à d'énormes pressions. Les équipes devaient alors contrôler l'absence de fuite dans le système.

Chargement du combustible en 2019

Si les tests à chaud sont validés, d'autres essais suivront dans l'année. L'objectif pour EDF reste le même depuis l'annonce de la nouvelle feuille de route : réaliser le chargement du combustible au quatrième trimestre 2019.