Économie – Social

Les ex-Brisson de Pineuilh seront fixés sur leur sort dès vendredi

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde mardi 10 juin 2014 à 14:22

La société Brisson à Pineuilh
La société Brisson à Pineuilh © Cap. Google S.V - Google

Après avoir examiné les deux offres de reprise de l'entreprise de pruneaux, le tribunal de commerce de Libourne rendra sa décision vendredi. Les salariés croisent les doigts pour que la justice choisissent le groupe Euro Ethnic qui a promis de reprendre 40 des 70 employés.

L'entreprise de conditionnement de pruneaux Brisson à Pineuilh dans le pays foyen va t-elle trouver un repreneur et pour faire quoi ? La société qui employait 70 salariés a été placée en liquidation judiciaire en janvier dernier. Deux repreneurs sont en lice pour son rachat.

Le tribunal de commerce de Libourne tenait une dernière audience ce mardi matin. Le jugment est attendu vendredi en début d'après mid i. Les salariés soutiennent l'un des deux projets de reprise, celui du group Euro Ethnic qui propose de reprendre 40 salariés. En revanche, ils s'opposent au deuxième dossier porté par France Prune, qui selon eux vise à fermer le site et éviter toute concurrence.

"Il faut faire en sorte que l’analyse sociale et économique l’emporte sur la vision purement et follement comptable qui pourrait, ce vendredi 13 juin, ruiner les espoirs des ex-Brisson et, avec eux, ceux de tout un territoire". — Le député Florent Boudié

Les ex-Brisson ont reçu le soutien du député du libournais Florent Boudié qui défend lui aussi le projet de reprise d'Euro Ethnic .