Économie – Social

Les fabricants de jouets français veulent peser sur Noël

Par Xavier Louvel, France Bleu Besançon, France Bleu Touraine et France Bleu jeudi 22 octobre 2015 à 15:53

Jouets en bois français
Jouets en bois français © Radio France - Xavier Louvel

Pour lutter contre l'invasion des produits chinois et encourager le maintien de la production industrielle en France, une vingtaine de fabricants de jouets viennent de se regrouper pour promouvoir le "made in France".

Ce sont des fabricants qui ont traversé les âges : Meccano, Vulli, Smoby Ecoiffier, Mako-Moulages, ou encore les poupées Corolles à Langeais. _20 fabricants de jouets ont lancé cette opération de promotion pour faire face à la concurrence chinoise, _depuis le 19 octobre. Ils réalisent 1,2 milliards de chiffres d'affaires et souhaitent peser 10% du marché français pour Noël, alors que les 3/4 des jouets dans le monde sont chinois.

Ces fabricants français entendent défendre le savoir-faire français

Les Français sont de plus en plus sensibles au "made in France" rappellent ces fabricants, d'autant plus que produire en France ne signifie plus un prix d'achat forcément plus élevé. "Les gens recherchent de plus en plus la fabrication française", dit par exemple Stephan Bouvier, qui tient la boutique "Le cirque en bois" à Tours. "Pour la sécurité des jouets, mais aussi parce qu'il y a derrière chaque jouet une histoire familiale, un artisan qui s'est lancé, un ébéniste qui fait spécialement des chevaux à bascule pour Noël".

Stephan Bouvier, Le Cirque en bois à Tours

Autre exemple : la plus célèbre des girafes, Sophie La girafe, dont toute la gamme est produite en Haute-Savoie. La modernisation du process de fabrication a permis de gagner en compétitivité, si bien que ces jouets sont vendus à un prix inférieurs à ceux qui viennent de Chine.