Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les facteurs de l'Hérault obligés de poser un jour de congé le jour de la neige

mardi 6 mars 2018 à 19:57 Par Pascale Viktory, France Bleu Hérault

La colère des facteurs de l' Hérault : leur direction leur demande de poser un jour de congé pour jeudi dernier, jour où ils n'ont pas travaillé à cause de la neige.

Un facteur dans la neige
Un facteur dans la neige © Maxppp - Thierry Gachon

Montpellier, France

La colère monte chez les facteurs de l'Hérault après l'épisode de neige de la semaine dernière qui a paralysé le département pendant deux jours. La direction de La Poste leur demande de poser un jour de congé pour jeudi dernier, au lendemain des importantes chutes de neige, parce qu'ils n'ont pas travaillé. Alors qu'il y avait selon les endroits entre 15 et 40 centimètres de neige, la plupart des tournées de distribution de courrier, en voiture, à scooter, vélo électrique et à pied ont été annulées. 

La direction explique qu'elle applique les règles de l'entreprise pour leur éviter d’être en situation d’absence irrégulière. Dans le même temps, elle reconnait qu'elle a préconisé à chacun de ne prendre aucun risque et de rester, si nécessaire, à leur domicile si les conditions de circulation l’exigeaient. 

Le trafic des bus d'Hérault Transport n'ont repris progressivement qu'en fin de matinée, comme celui des bus de la métropole de Montpellier, et les tramways n'ont pas circulé jusqu'à vendredi midi. 

"Le préfet de l'Hérault avait déclenché une alerte rouge et dans ce cas, on ne sort pas, on écoute le préfet, on ne se met pas ne danger, on ne met pas les autres en danger... et au final on perd un jour de congé. C'est inadmissible." Stéphanie Valentin, déléguée courrier CGT

La CGT dénonce un double langage de la direction de La Poste, qui, selon Émeric Bazalgette, délégué du syndicat, "invite les facteurs à ne pas se mettre en danger, mais leur prend un jour de congé pour ne pas être venu".

Le communiqué de La Poste 

"Suite aux importantes chutes de neige qui ont touché l’Hérault la semaine dernière, certains postiers ont pu rencontrer des difficultés dans leur trajet domicile-travail. Soucieuse de la sécurité de ses agents et par précaution, la direction Services-Courrier-Colis a préconisé à chacun de ne prendre aucun risque et de rester, si nécessaire, à leur domicile si les conditions de circulation l’exigeaient. Conformément aux règles RH en vigueur à La Poste, il a été demandé à chaque agent concerné de poser un jour de repos. Ce qui leur évite d’être en situation d’absence irrégulière. Toutes les situations particulières que peuvent rencontrer certains postiers sont bien entendu étudiées avec attention et bienveillance."