Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les facteurs de Saint-Étienne en grève pour dénoncer la réorganisation des tournées

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Les facteurs de Saint-Étienne se sont mis en grève jeudi pour 24 heures. Ils protestent contre la réorganisation des tournées.

Les grévistes se sont rassemblés devant les locaux d'un futur point de distribution du courrier à Saint-Étienne, à côté de la Cité du design.
Les grévistes se sont rassemblés devant les locaux d'un futur point de distribution du courrier à Saint-Étienne, à côté de la Cité du design. © Radio France - Tifany Antkowiak

Saint-Étienne, France

Entre 70 et 80 facteurs stéphanois se sont réunis jeudi en fin de matinée devant le 7 rue Pablo-Picasso, à deux pas de la Cité du design de Saint-Étienne, où doit être installé d'ici cet été un nouveau point de distribution du courrier. Ces facteurs ont décidé de se mettre en grève pour 24 heures, afin de dénoncer la réorganisation des tournées. 

Six heures dehors, six jours sur sept

Avec la nouvelle organisation souhaitée par la Poste, certains facteurs vont être "dépossédés de leur tournée", résume Cédric Voutat, secrétaire général de la CGT Fapt Loire. Il explique que deux postes différents vont être mis en place : certains facteurs ne feront que trier le courrier, pour préparer les tournées. Les autres facteurs ne feront plus que distribuer le courrier, et sur une période plus longue qu'actuellement. "Aujourd'hui, une tournée ça dure trois heures environ, et là on va passer à six heures", détaille Cédric Voutat, évoquant "des cadences surévaluées", et certains agents de la Poste qui "aujourd'hui, ont déjà du mal à finir leur tournée". 

"Six heures dehors, six jours sur sept, on va être massacrés en rentrant chez nous", déplore Thierry Danot, responsable de la section Loire de la CFDT Communication conseil culture, et facteur au centre de la rue Pierre-Copel, dans le quartier stéphanois de la Rivière. Les facteurs réunis devant le 7 rue Pablo-Picasso acquiescent. Certains rappellent que s'ils ont choisi ce métier, c'est pour être en contact avec les gens mais aussi pour les horaires... et que leur salaire "pas très élevé" correspond à cette organisation horaire (1.200 euros par mois en moyenne).

Un million de plis en moins en deux ans selon la direction

La direction locale de la Poste explique dans un communiqué qu'"une nouvelle organisation interne" est mise en place, dans le but d'"adapter le temps de travail des agents à l’activité réelle du site", "face à la forte baisse du volume du courrier". La Poste précise qu'à Saint-Étienne, "les volumes ont diminué de 16%, entre avril 2019 et 2017, soit 1.000.000 de plis en moins à traiter"

Choix de la station

France Bleu