Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Les Fonderies du Poitou en danger

Les Fonderies du Poitou bientôt sous pavillon anglo-indien

-
Par , France Bleu Poitou

Après l'alu, la fonte. Ce mercredi à Poitiers, Liberty House a soumis son projet de reprise de la fonderie fonte d'Ingrandes devant le tribunal de commerce. Un projet rendu possible grâce à l'accord passé avec Renault en début de semaine.

L'avocate du CE des fonderies fonte Me Ménard et les délégués cgt Tony Clep et Alain Delaveau
L'avocate du CE des fonderies fonte Me Ménard et les délégués cgt Tony Clep et Alain Delaveau © Radio France - Baudouin Calenge

Poitiers, France

Comme pour l'alu, le groupe anglo-indien a obtenu des garanties de commandes du constructeur sur quatre ans. Seule différence, pour la fonte les commandes baisseront d'avantage dès la troisième année obligeant la fonderie à diversifier sa production pour assurer son avenir. Liberty House s’apprête donc à devenir le propriétaire des deux fonderies d'Ingrandes-sur-Vienne. Ce sera acté vendredi par les tribunaux de commerce de Poitiers et Lyon qui rendront conjointement leurs décisions.

Un soulagement mêlé d'amertume

Pour les salariés de la fonte, c'est la fin d'une pénible attente. Mais le soulagement de voir leur outil de travail repris est terni par les suppressions de postes. "Je rappelle, souligne le secrétaire de la CGT Alain Delaveau, que 110 intérimaires sont partis il y a quatre mois et que là on s'apprête à supprimer 75 postes. Ça fait beaucoup pour le bassin chatelleraudais". 

Liberty House a en effet conditionné son offre de reprise une réduction des effectifs en partie couvert par des départs volontaires. 59 dossiers ont été validés. Il devrait donc y avoir 16 licenciements à la fonte qui verra son effectif ramené à 325 (295 pour la fonderie alu).

La reprise des fonderies fixée au premier mai

Hasard du calendrier, c'est le jour de la fête du travail que les fonderies alu et fonte passeront sous pavillon anglo-indien. Les deux fonderies savent qu'elles ont deux ans d'activité pleine assurés grâce à l'accord passé avec Renault qui est leur client quasi exclusif. 

Mais il leur faudra dès 2021 diversifier leur production. Une diversification impérative pour la fonte, explique l'avocate du comité d'entreprise Me Malika Ménard. Avec la crise du diesel, la production de carters en fonte est directement impactée et les commandes de Renault seront en 2022 moitié moins importante que cette année.