Économie – Social

Les forains de Firminy solidaires de leurs collègues de Rouen

Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire mardi 13 octobre 2015 à 17:35

Une cinquantaine de forains devant la préfecture ce mardi.
Une cinquantaine de forains devant la préfecture ce mardi. © Radio France - Sandrine Morin

« J'aime ma Fête au centre-ville ». C'était le slogan affiché en lettres rouges tout près de l'entrée de la préfecture de Saint-Étienne ce mardi 13 octobre 201). Des forains pour qui, « La Vogue des Noix, est un exemple à suivre ».

La Vogue des Noix : l'exemple à suivre Reportage

Ce mouvement des forains de la Loire, il est né pour soutenir les centaines de forains de Rouen qui organisaient ce mardi matin également un blocus de la capitale haut-normande avec leurs camions. Ils refusent que la traditionnelle fête foraine Saint-Romain soit éloignée du centre-ville.

Une cinquantaine de forains de Firminy se sont donc donné rendez-vous à Saint-Étienne pour les soutenir. Une manière de redire que pour eux, la fête foraine n'a lieu d'être qu'en centre-ville. Et alors que la Vogue des Noix vient de commencer à Firminy, ils ont insisté :"c’est', pour eux, "un exemple à suivre".

Rudy Hilt, porte-parole des 250 familles de forains de Firminy, et qui tient le train fantôme, n' en démord pas. Si on les délocalise en périphérie, les fêtes foraines vont tout simplement mourir.

Rudy Hilt porte parole des forains de Firminy