Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les fraises espagnoles cassent les prix

jeudi 20 mars 2014 à 12:07 Par François Desplans, France Bleu Roussillon

Les producteurs français sont en colère contre la grande distribution. En cause, une promotion sur les fraises espagnoles qui remplissent les étals des supermarchés. Comme cette barquette de 500g proposée à 79 centimes d'euros seulement. Soit 5 à 6 fois moins cher que les fraises produites chez nous. Des prix beaucoup trop bas qui risquent de déstabiliser toute la filière.

Fraises (illustration)
Fraises (illustration)

Les producteurs français de fraises sont en colère. Depuis quelques jours, les fraises espagnoles débarquent sur les étals de nos supermarchés à des prix défiant toute concurrence.

Exemple chez Auchan et Intermarché qui proposent une promotion imbattable. 79 centimes les 500 grammes soit 1 euro 60 le kilo Alors que la fraise française aujourd'hui, en tout début de saison, s'affiche entre 10 et 12 euros le kilo, et en pleine saison à 5 ou 6 euros le kilo.

79 centimes les 500 grammes

Les consommateurs en profitent, mais les producteurs eux sont fâchés tout rouge. Ils parlent de prix destructeurs pour la production française, et ils ont demandé une table ronde avec les grandes surfaces, affirmant même que si de telles promotions se reproduisaient, ils ne resteraient pas les bras croisés.

De son côté Auchan se défend de vendre à perte, c'est interdit, le distributeur ajoute que cette promotion devrait bientôt se terminer, elle est liée au fait que le printemps a été précoce en Espagne, il y a donc beaucoup de fraises et automatiquement les prix sont bas.

Les producteurs français de fraises fâchés tout rouge contre la grande distribution