Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les Français aiment bricoler

vendredi 2 juin 2017 à 11:26 - Mis à jour le vendredi 2 juin 2017 à 9:00 Par Dominique Esway, France Bleu

Les Français sont fans de bricolage

Les Français bricolent pour économiser
Les Français bricolent pour économiser

Selon un sondage réalisé pour Yougov, plus de trois Français sur quatre sont bricoleurs. Les autres ne touchent jamais à un outil. Bien sûr tout le monde n'a pas le même niveau bien sûr. Un quart d'entre eux se dit expérimenté. Les autres se sentent nettement moins sûrs d'eux...

Leur première motivation à tous c'est de pouvoir faire des petites réparations chez eux. Mais ils bricolent aussi pour faire des économies. C'est le cas de six bricoleurs sur dix. Mais il y a aussi ceux qui bricolent par plaisir, 41 %, et ceux qui aiment le sentiment d'avoir fait quelque chose de leurs mains qui sont presque aussi nombreux. Enfin un bricoleur sur cinq s'y est mis pour pouvoir réaliser des objets uniques. Ceux-là sont souvent les plus expérimentés.

Quel genre de travaux font-ils ?

L'activité la plus répandue et ce n'est pas une surprise c'est le montage de meubles en kit. 71 % des Français ont déjà fait ce genre de chose. Nous sommes presque aussi nombreux à avoir manié le pinceau pour repeindre une pièce, voire plusieurs. autre activité très couramment pratiquée les petites réparations de décoration. En revanche moins de 10 % des bricoleurs s'attaquent à la construction ou à la plomberie, sauf quand il s'agit de petites réparations. Quand ils ont besoin d'aide, il font appel à un tiers ou cherchent des vidéos de tutoriels sur internet. Mais on va aussi facilement en magasin pour demander des conseils.

Et c'est là qu'on achète son matériel

Effectivement les magasins restent la source préférée pour les fournitures. A peine 2 % achètent leur matériel sur internet même si une majorité reconnaît que c'est souvent moins cher et que cela présente l'intérêt de se faire livrer à domicile. Quant à ceux qui ne bricolent pas, six sur dix confieront leurs travaux de préférence à un artisan. 17 % choisiront une société spécialisée et presque autant feront appel à des sites d'entr'aide ou d'échange de services. Les grandes chaines de bricolage ont d'ailleurs bien compris ce besoin des consommateurs. Elles proposent presque toutes une mise en relation avec des bricoleurs non professionnels qui viendront chez vous faire les travaux. BricoDépot travaille avec Needhelp qui compte 27 000 volontaires, Leroy Merlin est associé à Frizbiz et ses 150 000 bricoleurs, Bricorama à HelloCasa et Castorama à YoupiJob.

Dominique Esway