Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Les Français sont généreux" : les Banques alimentaires lancent leur grande collecte nationale

-
Par , France Bleu Paris

La collecte nationale de la Fédération des Banques alimentaires a été lancée ce vendredi. Dans le 15ème arrondissement de Paris, des bénévoles se disent impressionnés par la générosité des Français.

Jacqueline et Suzanne, bénévoles de l'association "Montparnasse rencontres".
Jacqueline et Suzanne, bénévoles de l'association "Montparnasse rencontres". © Radio France - Boris Hallier

Un gilet orange sur les épaules, des flyers à la main... si vous faites vos courses ce week-end, vous croiserez sans doute aux caisses les bénévoles de la Fédération des banques alimentaires. Leur objectif : récolter l'équivalent de 24 millions de repas.

"Franchement je suis émue, c'est incroyable", se réjouit Suzanne, bénévole de l'association "Montparnasse Rencontres", qui récolte les denrées alimentaires dans un magasin du quartier Montparnasse. "Les Français sont généreux. Depuis 11h, ça n'arrête pas". 

En pleine crise sanitaire, une collecte "cruciale"

"J'ai donné des conserves de légumes, du dentifrice, des gâteaux au chocolat. Cela me semble normal de partager avec les autres", témoigne Marie-Thérèse. 

Une solidarité d'autant plus attendue que la demande est en hausse de 20% sur un an selon Claude Baland, président de la Fédération des Banques alimentaires. "Cette collecte nationale est cruciale", explique-t-il. 

"Lors du premier confinement, nous avons eu de nouveaux demandeurs, des étudiants, des familles lésées par la fermeture des cantines. Depuis septembre, nous avons surtout des personnes au chômage, des auto-entrepreneurs par exemple qui ne peuvent plus travailler à cause du nouveau confinement."

Les denrées collectées par les banques alimentaires seront ensuite redistribuées aux plus de 5000 associations partenaires. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess