Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Les gérants et salariés des salles de sport manifestent à Marseille contre la fermeture des établissements

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Comme les restaurateurs et les cafetiers, les gérants et salariés des salles de sport s'opposent à la fermeture des établissements pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Une manifestation est organisée ce mercredi matin devant le tribunal de commerce de Marseille.

Dans les salles de sport des mesures ont été prises pour respecter les distanciations physiques.
Dans les salles de sport des mesures ont été prises pour respecter les distanciations physiques. © Radio France - Ruddy Guilmin

Pour les gérants des salles de sport comme pour les restaurateurs et les cafetiers, la fermeture des établissements est jugée "injuste" et "incompréhensible". Contraints d'arrêter leur activité depuis dimanche minuit, ils n'acceptent pas la mesure du gouvernement pour lutter contre la propagation du virus. Alors que les restaurateurs et cafetiers attendent à la décision du tribunal administratif de Marseille concernant le recours déposé, les gérants des salles de sport, eux, se mobilisent devant le tribunal de commerce pour demander la réouverture des salles.

Emmanuel Giobbi, PDG de la franchise de salle de sport "Vita Liberté" dont le siège social est à Marseille estime que la mesure n'est pas justifiée : "Depuis la sortie du confinement, on a des mesures de précaution extrêmement bien précises et définies par notre fédération, avec le gel hydroalcoolique à l'entrée, les masques dans les déplacements, une machine condamnée sur deux, on fait tout pour que le virus ne se propage pas dans une salle de sport". Et la preuve que les mesures sont efficaces, d'après Emmanuel Giobbi, il n'y pas eu de foyer de contamination.

"On n'a eu aucun cluster dans les salles de sport, on fait tout pour protéger nos adhérents."

Une fréquentation en baisse de 40% 

Cette fermeture provisoire de deux semaines est un coup dur de plus pour les salles de sport qui depuis le déconfinement enregistrent une forte baisse de la fréquentation : "Depuis la sortie du confinement, les gens ont tellement peur, ils ont dû mal à revenir dans les salles de sport. Nous avons à peu près 40% de fréquentation en baisse dans les salles et une perte de chiffre d'affaires de 30%. Aujourd'hui, fermer nos salles nous posent un réel souci pour l'avenir".

L'avenir incertain 

Le gouvernement a promis des aides comme pour les restaurateurs et les cafetiers : déplafonner le fonds de solidarité, les mesures de chômage partiel jusqu'à la fin de l'année. Mais certains attendent toujours les aides déjà promises au printemps : "Je n'ai droit à aucun prêt garanti par l'État, aucune aide à part les 1.500 euros. Je me bats tous les jours avec ma banque pour avoir ces aides".  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess