Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Les gilets jaunes d'Albert et de Flixecourt affrètent un bus pour aller manifester à Paris

vendredi 23 novembre 2018 à 19:50 Par Hajera Mohammad, France Bleu Picardie

Des gilets jaunes d'Albert et de Flixecourt ont réussi à réserver un bus pour les transporter ce samedi à Paris où ils comptent rejoindre les autres manifestants pour un grand rassemblement sur le Champ-de-Mars.

Des gilets jaunes d'Albert et de Flixecourt ont prévu de se rendre en bus à Paris pour la manifestation du 24 novembre
Des gilets jaunes d'Albert et de Flixecourt ont prévu de se rendre en bus à Paris pour la manifestation du 24 novembre © Maxppp - Maxppp

Amiens, France

À Albert à et Flixecourt, des gilets jaunes manifestent sans arrêt depuis plus d'une semaine et ils comptent bien se rendre à Paris ce samedi 24 novembre, pour le grand rassemblement annoncé sur le Champ-de-Mars. Certains ont choisi le covoiturage ou le train. D'autres ont réussi à récolter assez de dons pour réserver un bus de 55 places.

Voyage en bus

Le bus prendra le départ à 6h30 de Flixecourt, direction la capitale. À son bord, le député de la France Insoumise, François Ruffin, mais surtout plusieurs dizaines de gilets jaunes qui comptent bien se faire entendre à Paris. Jeanine, retraitée, manifeste à Flixecourt depuis le début du mouvement et elle en est certaine : ce samedi, ils "seront beaucoup plus" nombreux que le week-end dernier. Elle va même préparer une pancarte avec le nom de la commune inscrit dessus, "pour montrer qu'on est bien là".

Plusieurs rassemblements à Paris ? 

Quand on lui demande si elle compte rester sur le Champ-de-Mars,  l'unique lieu de manifestation officiellement autorisé par la préfecture de police de Paris, Jeanine répond franchement : "Je pense que chacun partira de son côté, on aura chacun nos portable pour se rejoindre". Pas question de se cantonner à cette zone. 

Les autorités ne peuvent pas nous parquer comme des moutons - Jeanine, gilet jaune de Flixecourt

Enfin, sur les craintes d'éventuels débordements,  la retraitée répète : "On vient défendre nos droits, notre pouvoir d'achat", "on n'est pas là pour faire de la casse...on ne veut pas que les CRS nous tape dessus".