Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Les gilets jaunes de Châteauroux pas convaincus par Emmanuel Macron

mardi 27 novembre 2018 à 18:22 Par Marie-Coralie Fournier, France Bleu Berry

Certains gilets jaunes de l'Indre se sont retrouvés à Châteauroux pour suivre le discours d'Emmanuel Macron, ce mardi matin, depuis un bar du centre-ville. Mais le président de la République ne les a pas convaincus. Ils restent donc mobilisés.

Sept gilets jaunes ont suivi le discours du Président depuis un bar du centre-ville de Châteauroux.
Sept gilets jaunes ont suivi le discours du Président depuis un bar du centre-ville de Châteauroux. © Radio France - MC Fournier

Châteauroux, France

Ils se sont retrouvés autour d'une table, tournés vers la télé, pour suivre le discours d'Emmanuel Macron en direct : sept gilets jaunes de Châteauroux ont regardé le Président de la République ensemble, ce mardi matin, dans un bar-restaurant du centre-ville. Ils ont d'abord écouté attentivement l'allocution, avant de montrer des soupirs, des signes d'agacement. Pas de huée, de cris ni de sifflet mais des visages fatigués et désabusés.

"Il ne propose rien de concret pour nous" confie Guillaume, un chômeur de Châteauroux. Quand on lui demande s'il est déçu, ce gilet jaune répond : "Oui et non, on s'attendait à un discours comme celui-là". Comme les autres, il déplore l'absence de mesure concrète et immédiate pour leurs fins de mois.

Je n'ai pas entendu de mesure qui réhausse notre pouvoir d'achat" - Fabrice, gilet jaune

Quand Emmanuel Macron annonce une grande concertation de trois mois, Patricia n'y croit pas : "Trois mois, trois mois, trois mois... donc on attend, mais en fait il attend qu'on s'arrête"

Toujours mobilisés

Alors les gilets jaunes refusent de baisser les bras. "On continue, sinon on n'aura rien" lâche Noël, un retraité. "Il faut continuer" confie Fabrice, jusqu'à "obtenir des mesures concrètes et immédiates pour notre pouvoir d'achat".

Les gilets jaunes restent mobilisés au rond point de Pyrex, à Châteauroux. - Radio France
Les gilets jaunes restent mobilisés au rond point de Pyrex, à Châteauroux. © Radio France - MC Fournier