Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les gilets jaunes de Quimper répliquent au préfet sur les violences de samedi dernier

vendredi 1 février 2019 à 7:15 Par Thomas Biet, France Bleu Breizh Izel

Dans un communiqué remis en main propre à France Bleu Breizh Izel, les gilets jaunes quimpérois répondent aux propos du préfet qui a mis en cause les conditions d'organisation de la manifestation qui a dégénéré le week-end dernier à Quimper.

Les gilets jaunes de Quimper dénoncent aussi l'incapacité de la préfecture de sécuriser les abords des manifestations
Les gilets jaunes de Quimper dénoncent aussi l'incapacité de la préfecture de sécuriser les abords des manifestations © Radio France - France Bleu Breizh Izel

Quimper, France

Ils sont venus très tôt ce matin à la porte des locaux de France Bleu Breizh Izel. Quelques gilets jaunes, courtois, nous ont remis un communiqué "officiel" tout jaune sur les événements du 26 janvier dernier à Quimper. La manifestation avait mal tourné, des violences ont émaillé la fin du rassemblement et le préfet avait mis en cause cette semaine des manquements dans l'organisation de la manifestation en saisissant le parquet.

Pas la même version des faits que la préfecture

Dans ce communiqué, les gilets jaunes de Quimper expliquent qu'ils n'ont pas quitté précipitamment le rassemblement en milieu d'après-midi mais à la fin du parcours "lorsque la consigne de dispersion a été donnée" par les forces de l'ordre.

Ils saluent aussi le travail "remarquable" mené par le service de sécurité interne et dénoncent en revanche  "les charges sans sommation, l'usage disproportionné de grenades de désencerclement et de gaz lacrymogènes sur des manifestants pacifiques".

Une manifestation régionale de gilets jaunes est prévue à Morlaix ce samedi pour l'acte 12.