Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les gilets jaunes d'Alsace manifesteront samedi à Colmar

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Les gilets jaunes d'Alsace iront manifester samedi 5 janvier à Colmar selon l’un de leur coordinateur. Ils prévoient de se rassembler à 13 h sur le parking d'une enseigne de restauration rapide avant de défiler en centre ville.

Une banderole des gilets jaunes installée sur le Rond-point de Kingersheim (Haut-Rhin).
Une banderole des gilets jaunes installée sur le Rond-point de Kingersheim (Haut-Rhin). © Radio France - Patrick Genthon

Les gilets jaunes d'Alsace manifesteront à partir de 13h ce samedi à Colmar.  Ils se sont donnés rendez-vous près du conseil départemental du Haut-Rhin, avenue d’Alsace, au niveau d’une enseigne de restauration rapide pour défiler ensuite en centre-ville. Ils annoncent "une grande marche dans Colmar menant à une action commune".

Les gilets jaunes alsaciens sont moins nombreux depuis que les ronds-points ont été dégagés sous la menace des forces de l’ordre .

Ils reconnaissent que la mobilisation est plus difficile en raison des fêtes et du froid mais selon eux, le mouvement reste populaire au sein de la population. Sur le rond-point du Kaligone à Kingersheim, ils étaient une quinzaine réunis vendredi matin. Pour eux : "les 100 euros lâchés sur le SMIC, c’est insuffisant."

Pour la racaille qui brûle des voitures, comme chez moi à Illzach, il est où Monsieur Castaner ? On ne l'a pas entendu"

Ils n'organisent plus de barrages filtrants pour ne pas embêter les automobilistes, ni risquer une amende. "Déjà on n'a pas beaucoup de sous pour vivre, si en plus on nous met des amendes ou on nous colle en prison" dit l'un deux.

Un retraité s'interroge sur cette répression policière qu’il juge à deux vitesses : "Pour la racaille qui brûle des voitures, comme chez moi à Illzach, il est où Monsieur Castaner, on ne l'a pas entendu"

Les gilets jaunes refont le monde autour d'un café, au coin du feu. "Avec le sentiment d'avoir rencontré une famille" précise une mère de famille de trois enfants qui conclut, "on continue depuis le 17 novembre, on ne lâche rien".

Les français et les gilets jaunes - Visactu
Les français et les gilets jaunes © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu