Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Les Gilets jaunes du Poitou en attendent plus du gouvernement

mardi 4 décembre 2018 à 12:27 - Mis à jour le mardi 4 décembre 2018 à 18:27 Par Rivière Isabelle et Fanny Bouvard, France Bleu Poitou et France Bleu

Un moratoire sur la hausse des taxes du carburant ne suffira pas ! Les annonces d'Edouard Philippe ne satisfont pas les Gilets jaunes du Poitou. D'ailleurs, ils avertissent : "on ne veut pas de mesurettes".

Gilets jaunes mobilisés ce 4 décembre 2018 à Poitiers-Sud
Gilets jaunes mobilisés ce 4 décembre 2018 à Poitiers-Sud © Radio France - Fanny Bouvard

Poitiers, France

Edouard Philippe confirme un moratoire de six mois sur la hausse des taxes sur le carburant. Il l'a annoncé aux députés de la majorité ce mardi matin lors d'une réunion de groupe. "On doit apaiser la situation pour éviter qu'elle dégénère", a insisté le Premier ministre. Il l'a redit dans sa déclaration devant les médias vers 13h.

Le premier ministre a également annoncé d'autres mesures sur le pouvoir d'achat : un moratoire sur la hausse de l'électricité , du GNL (gasoil non routier) et un report du durcissement du contrôle technique prévu en 2019. 

Réactions des gilets jaunes à Poitiers-Sud

Mais à Poitiers-sud, les gilets jaunes qui tiennent le rond-point du Auchan en attendaient plus du gouvernement. Ils voulaient des mesures et tout de suite. D'ailleurs, personne n'a vraiment écouté les annonces d'Edouard Philippe. "Ça nous intéresse pas, explique Jimmy, gilet jaune de 23 ans qui ramasse du bois pendant l’allocution du Premier ministre. C'est que du blabla, encore une fois! Du grand blabla." Karelle a prêté une oreille, mais elle n'est pas satisfaite. "Ils n'ont rien compris, c'est de pouvoir d'achat que l'on veut parler et pas uniquement du carburant et de la voiture".

"On ne veut pas de mesurettes, mais des vraies mesures !" - Bernard, un gilet jaune poitevin

Dans le Poitou, les gilets jaunes restent mobilisés, même si la cabane de Chris chargée de servir du café et des viennoiseries aux manifestants a une nouvelle fois été détruite ce mardi matin à Poitiers-Sud. 

Ça coince aussi à Loudun et Châtellerault

Dans le Poitou, les gilets jaunes sont également mobilisés au rond-point de la main jaune à Châtellerault, la sortie Nord de l'A10 (n°26) est fermée dans les deux-sens. 

Vous croisez également des gilets jaunes au sud de Loudun où l'on signale de gros embouteillages à l'approche du rond-point de la station Leclerc. 

Pas de pénurie de carburant en vue dans le Poitou : les stations ont été livrées ce mardi matin. Il y a donc du carburant à la pompe en Vienne et Deux-Sèvres.